OwlTail

Cover image of NoCiné

NoCiné

Actualités, débats, films de genre, blockbusters, séries Netflix et rééditions cultes. Chaque mercredi, Thomas Rozec et ses chroniqueur·se·s discutent des dernières sorties. NoCiné est un podcast de Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Popular episodes

All episodes

The best episodes ranked using user listens.

Podcast cover

Captain Marvel, sans peur et cent reproches

Ancienne pilote d’avion de chasse, Carol Danvers devient l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers alors que la Terre devient le champ de bataille d’une guerre intergalactique entre les Kree et les Skrulls, deux espèces extraterrestres. Elle croise le chemin de plusieurs habitués de l’univers cinématographique Marvel dont Nick Fury, joué par Samuel L. Jackson, qui s’offre une seconde jeunesse.Le jeu de sourcils de Brie Larson agace, poliment mais surement. Antipathique et convenue, l’actrice qui joue le rôle-titre peine à convaincre. Son personnage sans faille prend de haut tout le monde, y compris son chat Goose. Au problème de casting, s’ajoute un couac d’écriture. Le premier film de super-héroïne de l’univers Disney-Marvel est un medley râté de classiques des années 1980 et 1990 sans jamais arriver à imposer son propre style.Animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLES RECOS DE JULIEN : (re)découvrir l’univers des tokusatsu japonais avec « Ultraman : The Next »LA RECO DE PERRINE : pour une héroïne avec des super capacités, « Hanna » de Joe Wright – en attendant la sérieLA RECO DE STÉPHANE : une référence qui manque dans les Marvel : « Anaconda »RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Room (Lenny Abrahamson, 2015), Black Panther (Ryan Coogler, 2018), Wonder Woman (Patty Jenkins, 2017), Men in Black (Barry Sonnenfeld, 1997), Independence Day (Roland Emmerich, 1996), Star Wars : Épisode I – La menace fantôme (George Lucas, 1999), Jurassic Park (Steven Spielberg, 1993), Top Gun (Tony Scott, 1986), Terminator (James Cameron, 1984)CRÉDITSNoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 4 mars 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

34mins

6 Mar 2019

Rank #1

Podcast cover

Bohemian Rhapsody, ils ont killé Queen

Fruit d'une production chaotique suite au licenciement de son réalisateur Bryan Singer, le biopic rock a le potentiel de devenir un objet culte… dont on peut se moquer. Aucun choix de mise en scène, une histoire inintéressante et des personnages trop lisses, Bohemian Rhapsody suit mollement la page Wikipédia du groupe Queen sans apporter le moindre frisson même aux plus grands fans. Seul Rami Malek, l’interprète de Freddie Mercury, arrive à apporter un peu de profondeur à son rôle malgré ses fausses dents à la limite du ridicule. Piloté par les membres restants du groupe, le film aurait gagné à laisser une plus grande place à la personnalité et l'intimité du chanteur, notamment à son homosexualité et sa séropositivité, très éludées.Podcast animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Anaïs Bordages, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson. LES RECOMMANDATIONS LA RECO DE LELO JIMMY : Le Roman d'Elvis, téléfilm réalisé par John Carpenter, sur le come-back d’Elvis. / Un mauvais film à voir : Lords of Chaos. / Le livre The Dirt de Mötley Crüe, le Hamlet de la bio de musicien. LA RECO D’ANAIS : Walk Hard de Jake Kasdan, une parodie de biopic à voir après Bohemian Rhapsody.LA RECO DE STÉPHANE : Highlander et Flash Gordon, des films qui n’ont pas aussi bien vieilli que les chansons de Queen.LA RECO DE PERRINE : Control, un biopic réussi film sur la vie de Ian Curtis. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONBohemian Rhapsody (Queen, A Night at the Opera, 1975), We Will Rock You (Queen, News of the World, 1977), Freddie Mercury, Queen, Sacha Baron Cohen, Dexter Fletcher, Bryan Singer, X-Men (Bryan Singer, 2000), X-Men 2 (Bryan Singer, 2003), Good Vibrations (Lisa Barros D'Sa et Glenn Leyburn, 2013), Wayne's World (Penelope Spheeris, 1992)CRÉDITSEnregistré le 26 octobre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Jules Jellaoui. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

34mins

31 Oct 2018

Rank #2

Similar Podcasts

Podcast cover

NoCiné Club #12 - Séance de rattrapage 2018, les affiches de films, le cinéma de genre soutenu par le CNC et le décès de Samuel Hadida

La team NoCiné s’est penchée sur les films dont elle n’a pas eu le temps de vous parler cette année et a répondu en direct aux questions des internautes. Retour en podcast sur le NoCiné Club #12.Producteur français reconnu, Samuel Hadida est décédé fin novembre. Homme d’affaires passionné, il a fondé avec son frère Victor la société de production Metropolitan Filmexport et avait le nez pour découvrir de grands talents comme Quentin Tarantino. Le cinéma de genre des années 1980 et 1990 a perdu une grande figure.Séance de rattrapage. En 2018, il y a eu de très belles choses au cinéma et malheureusement certains films n’ont pas fait l’objet d’un NoCiné. L’occasion pour les chroniqueurs de revenir sur les longs-métrages qui les ont marqués cette année. Sophia Antipolis, Gutland, Jersey Affair et Mowgli : la légende de la jungle, il y en a pour tous les goûts.Du dessin à Photoshop, retour sur l’histoire de l’affiche de cinéma. Apparues en même temps que l'industrie du cinéma, les affiches sont un des outils majeurs pour promouvoir un film avant même sa sortie en salles. Jusqu’aux années 1990, des créatifs envisageaient toute la communication pour créer la surprise. À l’heure actuelle, la prolifération et la dématérialisation des images changent la donne. Qu’est-ce qu’une bonne affiche aujourd’hui ?Le CNC s’engage pour le cinéma de genre et les comédies musicales afin de favoriser une plus grande diversité de la production de films en France. Le CNC veut-il vraiment rendre populaire le cinéma de genre ?Podcast animé par Thomas Rozec avec Arnaud Bordas, Lelo Jimmy Batista, Rafik Djoumi, Julien Dupuy, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.CRÉDITSEnregistré le 10 décembre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1hr 25mins

11 Dec 2018

Rank #3

Podcast cover

Le pire et le meilleur des années 2010

Les nuages de sable et de sang dans « Mad Max : Fury Road », les désacralisantes vannes des Avengers, les bluffants David O. Russell et Damien Chazelle, Dolan la comète, Lupita Nyong’o l’extraordinaire, les néons multicolores et surcôtés de « Drive », les fous rires made in Judor, l’inoubliable Bong Joon-Ho, les « Quelques minutes après minuit » pleines de grâce, le goût de réchauffé des derniers Star Wars, les trémolos dans la voix en regradant « Roma »… Au crépuscule des années 2010, le temps est venu de faire le bilan.Pour tourner dignement la page de cette décennie, NoCiné vous propose un palmarès en huit catégories : le meilleur film des années 2010, le pire de la décennie, la révélation, l’oeuvre la plus surcôtée, le plus gros fou rire, le film qui incarne le mieux ces années, le moment le plus émouvant et la meilleure mort de la décennie.Animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Perrine Quenesson, Daniel Andreyev, Rafik Djoumi, Julien Dupuy et Stéphane Moïssaikis.Après cinq années de bons et loyaux services, NoCiné va faire une pause. N’hésitez pas à nous écrire à nocine@binge.audio pour nous faire part de ce que vous avez aimé dans le podcast.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONHappy Feet 2 (George Miller, Gary Eck, 2011), Mad Max : Fury Road (George Miller, 2015), La grande bellezza (Paolo Sorrentino, 2013), Un jour dans la vie de Billy Lynn (Ang Lee, 2016), The Tree of Life (Terrence Malick, 2011), La saveur des ramen (Eric Khoo, 2018), La piel que habito (Pedro Almodovar, 2011), Zack Snyder, The Last Face (Sean Penn, 2017), Avengers (Joss Whedon, 2012), Interstellar (Christopher Nolan, 2014), Ben-Hur (Timour Bekmambetov, 2016), David O. Russell, Damien Chazelle, Kate McKinnon, Xavier Dolan, Saoirse Ronan, Juan Antonio Bayona, Kantemir Balagov, Adam Driver, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o, Jordan Peele, David Robert Mitchell, Birdman (Alejandro González Iñárritu, 2015), Black Swan (Darren Aronofsky, 2011), Joker (Todd Philipps, 2019), Drive (Nicolas Winding Refn, 2011), Blade Runner 2049 (Denis Villeneuve, 2017), Vice-versa (Pete Docter, 2015), Problemos (Eric Judor, 2017), Gods of Egypt (Alex Proyas, 2016), Grimsby : Agent trop spécial (Louis Leterrier, 2016), Grimsby – Agent Trop Spécial (NoCiné, Binge Audio, 2016), Les Nouvelles Aventures d’Aladin (Arthur Benzaquen, 2015), Les Visiteurs : La Révolution (NoCiné, Binge Audio, 2016), The Social Network (David Fincher, 2010), Ready Player One (Steven Spielberg, 2018), Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (J. J. Abrams, 2015), Cloud Atlas (Lana Wachowski, Tom Tykwer, Lilly Wachowski, 2012), Le Territoire des loups (Joe Carnahan, 2012), Roma, l’éducation au regard (NoCiné, Binge Audio, 2018), Alien Crystal Palace (Arielle Dombasle, 2018), Gravity (Alfonso Cuarón, 2013), Hérédité (Ari Aster, 2018), Pacific Rim (Guillermo del Toro, 2013), Once Upon a Time… in Hollywood (Quentin Tarantino, 2019), Logan (James Mangold, 2017)CRÉDITSNoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 19 décembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son : Solène Moulin. Réalisation : Mathieu Thévenon. Générique : Corentin Kerdraon. Chargées de production : Juliette Livartowski et Fatima Bahhou (stagiaire). Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1hr 3mins

25 Dec 2019

Rank #4

Most Popular Podcasts

Podcast cover

Xtra - Les Animaux fantastiques 2

L’amoureux des bêtes et faiseur de paix Norbert Dragonneau se retrouve à Paris, où s’est installé le mage Grindelwald. Fraîchement évadé, son objectif est de rassembler autour de lui les sorciers de sang pur, déterminés à reprendre le pouvoir et réaffirmer leur supériorité sur les Moldus. Avec J.K.Rowling au scénario et David Yates à la réalisation, ce deuxième volet d’une saga de cinq films assure le fanservice des dingues d’Harry Potter, avec un sens de l’esthétique toujours plus développé et une ambiance très reconnaissable. Il conserve également la magie des premières aventures de Norbert à New York, mais prend un tournant très sombre. Avec une intrigue qui se déroule dans les années 30, difficile d’ignorer le sous-texte politique et le lien très fort avec l’actualité, qui ajoute à l’intelligence du film. Pour un blockbuster, c’est osé. Animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson. CRÉDITSEnregistré le 13 novembre 2018 à l’Antenne (Paris 11ème). Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

11mins

15 Nov 2018

Rank #5

Podcast cover

Tarantino et Hollywood

Episode hors-série, en partenariat avec le film "Once Upon a Time... In Hollywood” en salle le 14 août. Los Angeles, Hollywood, Tarantino. Trois mots indissociables quand on parle de cinéma. Dans cet épisode hors-série et à l’occasion de la sortie de « Once Upon a Time… In Hollywood », David Honnorat explore la relation qu’entretient Tarantino avec la ville de Los Angeles et l’influence que celle-ci a sur sa carrière.C’est au milieu des belles voitures et vedettes de cinéma que le jeune Tarantino grandit et construit son univers créatif. Plus tard, dans ses films, les références à l’âge d’or hollywoodien seront multiples. De Réservoir Dogs à Kill Bill en passant par Pulp Fiction, il fait exister sa réalité, ses souvenirs.  « Once Upon a Time... In Hollywood », en est un criant hommage.Ecrit et animé par David Honnorat.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONTrue Romance (Tony Scott, 1993), Reservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992), Pulp Fiction (Quentin Tarantino, 1994), Inglorious Basterds (Quentin Tarantino, 2009), Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1997)CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio, animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 31 juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Direction de projet : Soraya Kerchaoui-Matignon. Production : Albane Fily. Edition : Simon Lestang. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

17mins

7 Aug 2019

Rank #6

Podcast cover

Far from Spiderman

[Avertissement : ne pas lire la suite, ni écouter cet épisode si vous n’avez pas vu Avengers : Endgame] En plein deuil, Peter Parker part en voyage scolaire en Europe, en compagnie de Ned, son meilleur ami, et de sa chère et tendre Mary Jane. Rattrapé par Nick Fury, il accepte de faire équipe avec Mystério, un nouvel allié expert en prestidigitation, hypnose et cascades.Dans cet opus au ras des pâquerettes, Peter Parker n’est plus que l’ombre de Tony Stark. Spiderman hérite du garde du corps de son mentor, son tout-nouveau-tout-beau costume est signé feu Iron Man. Et l’homme-araignée de n’être plus qu’un gamin à gadgets, malgré ses pouvoirs arachnéens et un casting réussi. Qu’il est triste de voir une figure si importante de l’écurie Marvel aussi déniée.BONUS : Vous l’aviez demandé, iels l’ont fait ! NoCiné profite de la sortie du film pour faire un retour sur l’oscarisé «  Spider-Man : New Generation  ».Animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE JULIEN : « Les Enfants de la mer » d’Ayumu Watanabe à l’esthétique fantastiqueLA RECO DE PERRINE : « Buñuel après l’âge d’or » de Salvador Simó, une sorte de making-of animé passionnantLA RECO DE DAVID : l’inimitable « Donnie Darko » de Richard KellyLA RECO DE STEPHANE : l’épisode 200 de NoCiné, une séance spéciale qui restera graver dans votre mémoireRÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Spider-Man : New Generation (Peter Ramsey, Bob Persichetti, Rodney Rothman, 2018), Avengers : Endgame (Anthony Russo, Joe Russo, 2019), Spiderman : Homecoming (NoCiné, Binge Audio, 2017), Spider-Man : Homecoming (Jon Watts, 2017), Thor : Le Monde des ténèbres (Alan Taylor, 2013), Love, Death and Robots (Tim Miller, Netflix, 2019)CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 2 juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

36mins

5 Jul 2019

Rank #7

Podcast cover

NoCiné Club #14 - La 4DX, les Oscars techniques zappés et le rachat de 21st Century Fox par Disney

Regarder « Aquaman » le visage mouillé et les cheveux au vent, Guillermo Del Toro en colère contre les Oscars et les Simpson en péril au menu de ce NoCiné Club.Présentée comme une composante du cinéma du futur, la 4DX permet au public de flotter…ou d’avoir le mal de mer. Dans les salles de cinéma équipées de cette technologie, les fauteuils bougent au rythme des mouvements de caméras. Des effets sensoriels synchrones viennent compléter l’immersion. Le festival 4DX organisé par les cinémas Pathé-Gaumont a permis une plongée dans des versions retravaillées de quelques succès récents. Se retrouver asperger de faux sang dans « Ready Player One » ou avoir le cou chauffé quand la fusée décolle dans « Gravity » permet-il de mieux raconter ces histoires ?La liste des polémiques concernant la 91e cérémonie des Oscars s’allonge. Après le retrait de l’animateur Kevin Hart, le comité organisateur a annoncé que la remise de quatre des précieuses statuettes, dont celle de la « meilleure photographie » et celle du « meilleur montage », ne serait pas diffusée en direct à la télévision. Sous la pression de grand noms comme Guillermo del Toro, Quentin Tarantino ou encore Martin Scorsese, l’Académie a fini par rétropédaler. Pourquoi ces métiers de l’ombre, si essentiels aux films, sont si peu sous le feu des projecteurs ?Le deal le plus juteux, à ce jour, du monde du cinéma est presque bouclé. Disney a racheté un autre géant d’Hollywood, la 21st Century Fox. Et avec, son catalogue de superhéros, franchises, gros films et médias parmi lesquels «  Deadpool  », «  Avatar  », les Simpson, «  L’Age de glace  », ou encore l’empire Shondaland avec «  Grey’s Anatomy  ». Si personne ne sait ce qui va se passer une fois le rachat finalisé, la fusion pourrait virer au «  bain de sang  » avec au moins 4 000 licenciements prévus.Animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, Stéphane Moïssakis, Perrine Quennesson et David Honnorat.CRÉDITS NoCiné Club est un hors-série de NoCiné animé par Thomas Rozec et produit par Binge Audio. Cet épisode a été enregistré le 18 février 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1hr 18mins

19 Feb 2019

Rank #8

Podcast cover

NoCiné Club #11 - La mort de Stan Lee, la fin de FilmStruck, les soeurs Wachowski qui raccrochent et un petit jeu vidéo de western

La team NoCiné s’est penchée sur l’actualité des films, des réalisateurs, des séries et a répondu en direct aux questions des internautes. Retour en podcast sur le NoCiné Club #11.Tout le gratin de la pop culture rend hommage à son père fondateur. Co-créateur de super-héros et visage de Marvel, Stan Lee s'est éteint à l'âge de 95 ans. Les 4 Fantastiques, Spider-Man, Iron-Man, Hulk, les Avengers, les X-Men, Daredevil : que restera-t-il de lui dans la mémoire collective ? Time Warner vient d’annoncer la fermeture de FilmStruck, son service de vidéo à la demande consacré au cinéma classique. La plateforme sera inactive à partir de fin novembre. Quelle place pour la cinéphilie dans les nouvelles formes de consommation du cinéma ? Faute de projets en cours, les soeurs Wachowski ferment les locaux de leur société Kinowerks. Les créatrices de Matrix occupaient le lieu depuis 2007 et y ont développé leurs derniers projets dont la série Sense8. Cela veut-il dire que les réalisatrices mettent un terme à leur carrière ? Pas si sûr.Red Dead Redemption 2, un jeu déjà culte ? Avec de nombreuses références au western et des interludes cinématographiques travaillées, la superproduction triomphe depuis sa sortie au box-office. Retour sur le phénomène. Podcast animé par Thomas Rozec avec Lelo Jimmy Batista, Julien Dupuy, Alexandre Hervaud, David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson. CRÉDITSEnregistré le 13 novembre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1hr 36mins

14 Nov 2018

Rank #9

Podcast cover

Cannes - Tarantino et Bong Joon-Ho, esthétiques de la violence

Le film était plus qu’attendu sur la croisette ! Avec Once upon a time… in Hollywood, Tarantino nous ramène en 1969 en racontant l’histoire d’un acteur hollywoodien sur le déclin et de sa doublure de cascade. C’est la fin du summer of love, et sur fond d’assassinat, la fin d’une époque. Et même si l’on se laisse emporter par le film, il y a de la déception dans l’air et des retours mitigés malgré un casting séduisant avec Leonardo DiCaprio et Brad Pitt. Avec une réflexion sur la violence différente que dans ses films précédents, Tarantino signe un film plus personnel et mélancolique qu’à son accoutumée. Premier film après l’affaire Weinstein, nouvelle page cinématographique ? En compétition également, le très attendu Bong Joon-Ho qui signe Parasite, un film très maîtrisé sur la violence sociale. C’est l’histoire d’une famille sans-le-sou qui va progressivement s’infiltrer dans une éminente famille coréenne. Ruptures de ton, scènes tantôt hilarantes tantôt désespérées, Bong Joon-Ho livre une pluralité de points de vue et s’interroge sur ce qui transite d’une sphère à l’autre. En toile de fond cette question : quand l’injustice sociale est à l’oeuvre, comment s’en sort-on sans violence ? Animé par David Honnorat, avec Anaïs Bordages, Arnaud Bordas et Perrine Quennesson.Retrouvez la programmation du festival Cannes à Paris.CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio. Cet épisode a été enregistré en mai 2019 à Cannes. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Alisonne Sinard. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

43mins

23 May 2019

Rank #10

Podcast cover

Xtra - Scott Pilgrim

Bassiste des Sex Bob-Orb à ses heures perdues, Scott travaille à la bibliothèque municipale de Toronto. Pour séduire la jeune femme qu’il aime, il doit affronter une « ligue d’ex maléfiques ». Et les combattre, littéralement.Ce film avait tout pour être un carton mondial. «  Scott Pilgrim  » est une adpatation d’une BD sortie en 2004 devenue culte. Au moment du tournage, l’acteur principal, Michael Cera, est la nouvelle star en vogue. Le réalisateur aux manettes, le très prometteur Edgar Wright, dispose d’un budget digne d’un blockbuster. La sortie du film sera pourtant loupée – car, manque de pot, le public ciblé ne va plus au cinéma.Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Spaced (Simon Pegg, Jessica Stevenson, 1999 — 2001), Scott Pilgrim’s Precious Little Life (Bryan Lee O’Malley, 2004), Ghost World (Terry Zwigoff, 2001), Danger : Diabolik (Mario Bava, 1968), Avatar (James Cameron, 2009), Steven Spielberg, Speed Racer (Lana Wachowski, Lilly Wachowski, 2008)CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 13 avril 2019 au Club de l’Etoile (Paris, 17e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

13mins

18 Apr 2019

Rank #11

Podcast cover

Convoi exceptionnel, autant en emporte le temps

Dans ce long-métrage de Bertrand Blier, Foster, bourgeois joué par Christian Clavier attrape dans la rue Taupin, déclassé joué par Gérard Depardieu. Scénario à la main, manteau poil de chameau sur le dos, Foster entraîne son désormais compère dans une aventure funeste : assassiner un certain Leréveillé.«  Convoi exceptionnel  » a des airs de déjà-vu. Au retour de Gérard Depardieu, s’ajoutent les retrouvailles à l’écran de l’acteur fétiche de Bertrand Blier avec Christian Clavier. Comme les acteurs, l’écriture méta, chère au réalisateur, fonctionne sans bouleverser. Truffé de non-sens et de moments de grâce, le film renvoie la sensation d’un Blier embarqué, à l’approche de ses 80 ans, dans un bilan de son propre travail, avec tout ce que cela implique de mélancolie.Animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev, David Honnorat et Stéphane Moïssakis.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE DANIEL : «  Le Poulain  », comédie réussie de Mathieu Sapin avec une Alexandra Lamy version Doctor DoomLA RECO DE DAVID : à voir ou à revoir la comédie politique et satirique «  Calmos  » de Bertrand Blier et «  Jacky au royaume des filles  » de Riad SattoufLA RECO DE STÉPHANE : Anaconda, satisfait ou remboursé !RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLes Valseuses (Bertrand Blier, 1974), Calmos (Bertrand Blier, 1976), Buffet froid (Bertrand Blier, 1979), Mon homme (Bertrand Blier, 1996), Glass (M. Night Shyamalan, 2019), Le bruit des glaçons (Bertrand Blier, 2010), Momo (Sébastien Thiery, Vincent Lobelle, 2017), Les Misérables (Josée Dayan, 2000), Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu (Mathieu Sapin, éd. Dargaud, 2017)CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 13 mars 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

30mins

13 Mar 2019

Rank #12

Podcast cover

Shazam !, ne l’ouvrez pas

[Attention spoiler méchant]Avant d’être une femme, Captain Marvel était un homme. Dans les années 1970, DC Comics obtient le droit d’exploiter ce personnage créé par une autre maison d’édition, à condition de le renommer. Ainsi naîtra Shazam ! Ce super-héros à l’allure de Superman sommeille dans le corps d’un adolescent et doit affronter son ennemi juré Dr Thaddeus Sivana, brillant scientifique au rire machiavélique.Le film réalisé par David F. Sandberg n’est autre qu’un blockbuster surrané dont tout semble avoir été décidé au jeu de dés. À commencer par le choix du réalisateur, qui n’a que quelques court-métrages et deux films d’horreur au compteur. Les modélisations 3D sont fades, les plans copié-collés et les personnages sans caractère. De quoi se poser la question : mais où passé le cinéma ?Animé par Thomas Rozec avec Daniel Andreyev, Stéphane Moïssakis, Julien Dupuy et David Honnorat.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE DANIEL : pour revenir aux origines de ce personnage composite, Kingdom Come, un comics de quatre épisodes de Mark Waid magnifiquement peint par Alex RossLA RECO DE JULIEN : pour un véritable spectacle, Matrix Revolutions, de Lana Wachowski et Lilly WachowskiLA RECO DE DAVID : toute la filmographie de Penny MarshallLA RECO DE STÉPHANE : Anaconda, what else ?RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION The Meteor man (Robert Townsend, 1993), Les Quatre Fantastiques (Tim Story, 2005), L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (Robert Louis Stevenson, 1886), Captain Marvel (Anna Boden et Ryan Fleck, 2019), The Mask (Chuck Russell, 1994), Jim Carrey, Man of Steel (Zack Snyder, 2013), Big (Penny Marshall, 1988)CRÉDITSNoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 27 mars 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

36mins

3 Apr 2019

Rank #13

Podcast cover

Le Mans 66, Fast and Fabulous

Ford veut détrôner Ferrari sur le mythique circuit des 24 Heures du Mans de l’année 1966. L’ingénieur Carroll Shelby (Matt Damon) et son pilote britannique Ken Miles (Christian Bale) relèvent ce défi, et James Mangold, en portant à l’écran cette histoire, relève le sien. L’intelligence du scénario, la mise en scène époustouflante, font de ce western déguisé une énorme claque. Il y a un plaisir immédiat à décortiquer toutes les oppositions, celle de Ford vs Ferrari, mais aussi celle des deux personnages principaux, une tête brûlée qui parle par son corps face à un diplomate, qui confrontent leur savoir-faire au « faire savoir » de leur écurie commune, Ford. Ce film injecté d’humanité est une forme de vestige : celui d’un cinéma qui aligne les millions pour la machinerie, d’un studio qui tente un coup d’éclat avant l’ère du streaming, d’un réalisateur qui retourne une commande pour en faire un travail d’auteur. Il faut faire des films pour demain, et c’en est un. Animé par Thomas Rozec avec Perrine Quennesson et Stéphane Moïssakis LES RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR LA RECO DE PERRINE : le film d’animation pour adultes « J’ai perdu mon corps » de Jérémy Clapin (2019), et la superbe scène de rencontre par interphone.  LA RECO DE STÉPHANE : « Heavy » le premier film de James Mangold (1995), et « Thunderbolt » réalisé par Gordon Chan, avec Jackie Chan « sous pression » en coureur automobile (1995)RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLe Mans 66 (James Mangold, 2019), Matt Damon, Christian Bale, Copland (James Mangold, 1997), Walk the Line (James Mangold, 2005), Logan (James Mangold, 2017), Rush (Ron Howard, 2013), les coureurs de F1 James Hunt et Niki Lauda, Tom Cruise et Brad Pitt, Once upon a time in Hollywood (Quentin Tarantino, 2019), Night and Day (James Mangold, 2010), Une vie volée (James Mangold, 1999), Angelina Jolie, Winona Ryder, Heat (Michael Mann, 1995), Robert De Niro, Al Pacino, Funan (Denis Do, 2018), Persepolis (Marjane Satrapi, 2007), J’ai perdu mon corps (Jérémy Clapin, 2019), Heavy (James Mangold, 1995), Thunderbolt (Gordon Chan, 1995).  CRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 17 octobre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Victor Dubin et Mathieu Thevenon. Générique : Corentin Kerdraon. Chargées de production : Juliette Livartowski et Fatima Bahhou (stagiaire). Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

32mins

13 Nov 2019

Rank #14

Podcast cover

Spécial Anaconda

Un reptile géant aux airs de Dracula, du love dans la mangrove, les buttshots de J-Lo et du bateau, Ice Cube qui s’écoute, des crop-tops et des flops de tropes, la De-Niro-face d’Owen Wilson, un mulet de trop et une panthère de moins.Pour fêter le 200e épisode et marquer la fin de la quatrième saison, NoCiné se livre à un exercice inédit. Sept membres de l’équipe commentent en direct l’intégralité du film « Anaconda, le prédateur » de Luis Llosa, sorti en 1997 – en VO, ça va de soi.Animé par Thomas Rozec avec Rafik Djoumi, Perrine Quennesson, David Honnorat, Stéphane Moïssakis, Lelo Jimmy Batista et Julie Le Baron.Pour (re)voir le direct en vidéo, c’est par ici : bit.ly/2LdTcii CRÉDITSNoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 9 juillet 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Solène Moulin et Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

1hr 34mins

10 Jul 2019

Rank #15

Podcast cover

Cannes - Les Misérables, la Haine 2019 ?

Enorme claque sur la Croisette avec le premier film de Ladj Ly qui trace avec finesse les contours de la violence policière au contact d’une unité de la BAC dans une cité de Montfermeil. « Les Misérables », malgré sa filiation évidente avec « La Haine », est un film hyper contemporain et ancré dans l’époque actuelle, qui montre l’opposition entre deux France, deux générations. La finesse de l’écriture et la qualité de l’interprétation participent à la force de ce film coup de poing. Dans un autre style, petite déception du côté du cinéma de genre. « The dead don’t die » de Jim Jarmusch, présenté en ouverture, est sauvé par son casting mais n’apporte rien de nouveau au film de zombie, et n’est même pas assez gore pour le justifier. « Bacurau » de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, provoque également un ennui poli. Quant au « Daim » de Dupieux, c’est un « petit film parfait » au timing comique irréprochable. Animé par David Honnorat avec Anais Bordages et Perrine Quennesson. Retrouvez la programmation du festival « Cannes à Paris » : https://bit.ly/2WclVcrCRÉDITS NoCiné est un podcast de Binge Audio. Cet épisode a été enregistré le 16 mai 2019 à Cannes. Réalisation : Solène Moulin. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

48mins

17 May 2019

Rank #16

Podcast cover

La ballade de Buster Scruggs, il était six fois dans l’Ouest

Présentée comme une mini-série puis comme un film, l’anthologie western des frères Coen fait parler d’elle rien que par son format. Seulement visible sur Netflix, elle retrace six histoires de l'Ouest américain. Le seul lien (bien camouflé) entre ces récits : la frontière qui sépare les vivants des morts. Pour ce projet XXL, les réalisateurs ont rassemblé un casting de prestige : Tim Blake Nelson, James Franco, Liam Neeson, Zoe Kazan, Brendan Gleeson et Tom Waits. Malheureusement, La ballade de Buster Scruggs souffre de sa diffusion sur petit écran. Imagerie trop chargée, déséquilibre entre les sketchs et un rythme disparate, le film n’arrive pas à captiver son public jusqu’au bout. Il n’est certes pas le plus grand chef d’oeuvre du duo mais reste un bon divertissement qui donne à réfléchir. Podcast animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy, David Honnorat et Stéphane Moïssakis. LES RECOMMANDATIONS LA RECO DE JULIEN : Le making-of de The Grand Budapest Hotel, son seul lien avec La ballade de Buster Scruggs c’est le côté pictural.LA RECO DE DAVID : Un court-métrage des frères Coen où l’on découvre Josh Brolin en cowboy moustachu. LA RECO DE STÉPHANE : Les nouveaux sauvages, un film argentin de Damián Szifrón et le documentaire sur Gilbert Gottfried de Neil Berkeley. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLa ballade de Buster Scruggs (Ethan Coen et Joel Coen, 2018), Ethan Coen, Joel Coen, Tim Blake Nelson, James Franco, Liam Neeson, Zoe Kazan, Brendan Gleeson, True Grit (Ethan Coen et Joel Coen, 2011), The Big Lebowski (Ethan Coen et Joel Coen, 1998), Fargo (Ethan Coen et Joel Coen, 1996), No Country for Old Men (Ethan Coen et Joel Coen, 2007), Burn After Reading (Ethan Coen et Joel Coen, 2008), The Barber (Ethan Coen et Joel Coen, 2001), Frederic Remington, Red Dead Redemption 2 (Rockstar Games, 2018) CRÉDITSEnregistré le 19 novembre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Jules Jellaoui. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

36mins

20 Nov 2018

Rank #17

Podcast cover

Halloween : une fan fiction de plus

Iconique, mythique, grandiose, gigantesque … L’oeuvre de John Carpenter est source de superlatifs. Les suites données à ses films le sont beaucoup moins. 40 ans après la sortie d’Halloween, le film de David Gordon Green ne déroge pas à la règle. En occultant sciemment les neuf films produits depuis le carton de 1978, Halloween s’engageait à respecter la mythologie originale et s’affichait comme la suite légitime de l’oeuvre de Big John. Une promesse risquée que le film ne tient pas. Incohérences dans la mise en scène, myriade de personnages inutiles, situations de vaudeville, abus de jump scare, les défauts ne manquent pas. Malgré la note d’intention présentée au début du film et l’emploi de Jamie Lee Curtis et Nick Castel dans leurs propres rôles, c’est la musique, composée par Carpenter lui-même, qui lui rend le meilleur hommage. Reste ce dernier quart d’heure où David Gordon Green semble vider toutes ses cartouches et où il se passe (enfin) quelque chose à l’écran. Podcast animé par Thomas Rozec avec Arnaud Bordas, Alexandre Hervaud et Stéphane Moïssakis.LES RECOMMANDATIONS LA RECO DE ARNAUD : Le meilleur film de Boogeyman de cette dernière décennie : « Don’t Breathe » de Fede Alvarez.LA RECO DE STEPHANE : « Halloween 2 », un film de Rob Zombie complètement fou : écrit, tourné et monté en six mois. Et aussi la version uncut de « Jason va en enfer », hyper-gore et hyper-violent. LA RECO DE ALEXANDRE : « Roadgames » un film de Richard Franklin avec Jamie Lee Curtis (1981). Pour l’ambiance, l’humour noir, la folie que le film dégage. RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONHalloween : La nuit des masques (John Carpenter, 1978), Halloween : Ressurection (Rick Rosenthal, 2002), Halloween (David Gordon Green, 2018), The Pineapple Express (David Gordon Green, 2008), Your Highness (David Gordon Green, 2011), Joe (David Gordon Green, 2014), Terminator 2 (James Cameron, 1991), L’autre Rive (David Gordon Green, 2004), Les Proies (Don Siegel, 1971), Paranormal Activity, American Nightmare, Blumhouse, Le projet Blair Witch (Eduardo Sánchez, Kevin Foxe, 1999), Psychose (Alfred Hitchcock, 1960), Star Wars, La fiancée de Chucky (Ronny Yu, 1998), Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1982), The Thing (Matthijs van Heijningen Jr, 2011), The Thing (John Carpenter, 1982), The Fog (John Carpenter, 1980), Assaut (John Carpenter, 1976), Halloween H20 (Steve Miner, 1998), Soul Man (Steve Miner, 1986), Forever Young (Steve Miner, 1992), Le village des damnés (John Carpenter, 1995), Prom Night (Paul Lynch, 1980), Terror Train (Roger Spottiswoode, 1980), Patrick (Richard Franklin, 1978), Un fauteuil pour deux (John Landis, 1983), Perfect (James Bridges, 1985), True Lies (James Cameron, 1994), Jason et les Argonautes (Don Chaffey, 1963), Avatar, Evil Dead (Fede Alvarez, 2013)CRÉDITSEnregistré le 26 septembre 2018 à l’Antenne (Paris 11eme). Réalisation : Jules Jellaoui. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Judith Hillebrant. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

37mins

24 Oct 2018

Rank #18

Podcast cover

Xtra - Détective Dee, la légende des rois célestes

Tsui Hark est de retour avec le troisième et ultime volet des aventures du brillant détective chinois. Toujours au service de l’impératrice Wu, Détective Dee est à la poursuite d’une mystérieuse bande de tueurs masqués. Extrêmement satisfaisant, le film est une réussite même s’il n’arrive pas à atteindre le niveau du second chapitre. Visuellement, rien n’est laissé au hasard. Les décors et les effets spéciaux sont travaillés et parfaitement adaptés à la 3D, ce qui permet au réalisateur de jouer en permanence sur la profondeur de champ et la transparence. Des détails qui font toute la différence pour les plus grands fans du cinéaste. Pour le reste, il faut s’accrocher. Dragon doré, monstre géant et ensorceleurs, les enquêtes du héros sont toujours aussi hallucinantes. Animé par Thomas Rozec avec Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONTsui Hark, Black Mask 2 (Tsui Hark, 2002), Detective Dee : la légende des rois célestes (Tsui Hark, 2018), Detective Dee : le mystère de la flamme fantôme (Tsui Hark, 2011), Detective Dee : la légende du dragon des mers (Tsui Hark, 2013), Piège à Hong Kong (Tsui Hark, 1998), La bataille de la montagne du tigre (Tsui Hark, 2015), The Blade (Tsui Hark, 1995)CRÉDITSEnregistré le 3 décembre 2018 à l’Antenne (Paris 11ème). Réalisation : Jules Jellaoui. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction de production : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Générique : « Soupir Articulé », Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). Production : Binge Audio. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

14mins

12 Dec 2018

Rank #19

Podcast cover

Sorry to bother you, the coup dans la fourmilière

[Attention, la fin du film est spoilée] Boots Riley, rappeur dérangé, signe un étrange premier long-métrage. Dans cette frénétique comédie satirique, Cassius Green dit « Cash » décide d’entamer une carrière de vendeur dans un centre d’appels. Ce jeune noir désargenté, joué par Lakeith Stanfield déjà vu dans « Get out », excelle dans son job en se faisant passer pour un Blanc au téléphone.À mi-chemin entre un Michel Gondry et un Spike Lee, Boots Riley propose une critique déjantée de l’individualisme et du capitalisme dans un monde pas si éloigné de la réalité. Si les excentricités visuelles faites de bric et de broc piquent parfois les yeux, ces délires narratifs et intimistes permettent à chacun·e de se poser la question : la fin justifie-t-elle les moyens ?Animé par Thomas Rozec avec David Honnorat, Stéphane Moïssakis et Perrine Quennesson.RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒURLA RECO DE PERRINE : pour les délires visuels, « Dans la tête de Charles Swan III » de Roman CoppolaLES RECOS DE DAVID : « Blindspotting », une bromance signée Carlos López Estrada, avec en toile de fond la gentrification d’Oakland et « Bread and Roses » de Ken Loach pour son côté syndicalisteLA RECO DE STÉPHANE : Anaconda.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONGet Out (Jordan Peele, 2017), Michel Gondry, Spike Lee, Bodied (Joseph Kahn, 2017), BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan (Spike Lee, 2018), Eugène de Rastignac, Tessa Thompson, Girl 6 (Spike Lee, 1996), Bamboozled (Spike Lee, 2000), Charlie SheenCRÉDITSNoCiné est un podcast de Binge Audio animé par Thomas Rozec. Cet épisode a été enregistré le 21 janvier 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Corentin Kerdraon. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

25mins

30 Jan 2019

Rank #20