OwlTail

Cover image of Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Education
Courses

Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine

Updated 5 days ago

Education
Courses
Read more

La papyrologie est vraiment née au XIXe siècle avec la découverte de dizaines de milliers de papyrus grecs, latins,coptes ou encore arabes sur le sol d’Egypte ; des trésors documentaires inestimables qui ne cessent d’enrichir,renouveler, voire bousculer notre connaissance de l’Antiquité et de mille ans d’histoire méditerranéenne. Cette science, encore jamais représentée au Collège de France, est aujourd’hui la science de l’Antiquité qui a le plus fort potentiel de renouvellement avec une masse incalculable de textes encore à éditer et à exhumer. Jean-Luc Fournet en est incontestablement l’un des chefs de file, représentant d’une nouvelle génération de papyrologues.Dans une approche aussi bien historique que paléographique, Jean-Luc Fournet s’emploie à faire parler ces textes(livres ou documents), témoins uniques de la civilisation gréco-romaine et de la transmission de son patrimoineculturel, de l’Egypte des premiers temps de la chrétienté mais aussi des interactions entre civilisations classiques et orientales, à une époque où les cultures et les religions se repensent et où s’élaborent les sources de la modernité.

Read more

La papyrologie est vraiment née au XIXe siècle avec la découverte de dizaines de milliers de papyrus grecs, latins,coptes ou encore arabes sur le sol d’Egypte ; des trésors documentaires inestimables qui ne cessent d’enrichir,renouveler, voire bousculer notre connaissance de l’Antiquité et de mille ans d’histoire méditerranéenne. Cette science, encore jamais représentée au Collège de France, est aujourd’hui la science de l’Antiquité qui a le plus fort potentiel de renouvellement avec une masse incalculable de textes encore à éditer et à exhumer. Jean-Luc Fournet en est incontestablement l’un des chefs de file, représentant d’une nouvelle génération de papyrologues.Dans une approche aussi bien historique que paléographique, Jean-Luc Fournet s’emploie à faire parler ces textes(livres ou documents), témoins uniques de la civilisation gréco-romaine et de la transmission de son patrimoineculturel, de l’Egypte des premiers temps de la chrétienté mais aussi des interactions entre civilisations classiques et orientales, à une époque où les cultures et les religions se repensent et où s’élaborent les sources de la modernité.

Best weekly hand curated episodes for learning

Cover image of Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine

Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine

Latest release on May 06, 2020

Best weekly hand curated episodes for learning

The Best Episodes Ranked Using User Listens

Updated by OwlTail 5 days ago

Warning: This podcast data isn't working.

This means that the episode rankings aren't working properly. Please revisit us at a later time to get the best episodes of this podcast!

Rank #1: 06 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques - VIDEO

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

May 06 2020

1hr 1min

Play

Rank #2: 06 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

May 06 2020

1hr 1min

Play

Similar Podcasts

Techniques et économies de la Méditerranée antique

Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine

Histoire et cultures de l’Asie centrale préislamique

Techniques et économies de la Méditerranée antique

Milieux Bibliques

Histoire turque et ottomane

Civilisation mésopotamienne

Histoire et civilisation du monde achéménide et de l'empire d'Alexandre

Histoire turque et ottomane

Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle

Histoire de la Chine moderne

Histoire intellectuelle de la Chine

Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle

Histoire contemporaine du monde arabe

Découper le temps : les périodes de l'histoire

Rank #3: 05 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques - VIDEO

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Mar 06 2020

1hr 3mins

Play

Rank #4: 05 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Mar 06 2020

1hr 3mins

Play

Most Popular Podcasts

The Joe Rogan Experience

TED Talks Daily

The Tim Ferriss Show

The Daily

Stuff You Should Know

Oprah's SuperSoul Conversations

Armchair Expert with Dax Shepard

Rank #5: 04 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques - VIDEO

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 29 2020

1hr 2mins

Play

Rank #6: 04 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 29 2020

1hr 2mins

Play

Rank #7: 03 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques - VIDEO

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 26 2020

1hr 3mins

Play

Rank #8: 03 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 26 2020

1hr 3mins

Play

Rank #9: 02 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques - VIDEO

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 26 2020

1hr 1min

Play

Rank #10: 02 - Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Podcast cover
Read more
Jean-Luc Fournet
Collège de France
Culture écrite de l'antiquité tardive et papyrologie byzantine
Année 2019-2020
Le calame et la croix : la christianisation de l'écrit et le sort de la culture classique dans l'Antiquité tardive (2) Les bibliothèques

Le cours de cette année s’attachera à reconstituer les bibliothèques de l’Antiquité tardive pour tenter de redonner chair à leurs lecteurs en creusant le lien qui les rattache à leurs livres. Au-delà des témoignages littéraires souvent mis à contribution, c’est aux restes réels de ces bibliothèques que nous nous intéresserons à travers une approche archéologique de la question : qu’appelle-t-on une bibliothèque ? Quelles sont les bibliothèques que les sources papyrologiques nous permettent de reconstituer ? Qu’ont-elles à nous apprendre sur le profil socio-culturel de leurs lecteurs ? Quel rapport entretiennent livres chrétiens et livres classiques au sein de ces ensembles entre le IVe et le VIIe siècle ?

La quête des bibliothèques : mission impossible ? (1)

Avant de pouvoir apporter des réponses à ces questions, il faut essayer de comprendre pourquoi la tâche de reconstitution de ces bibliothèques est aussi malaisée et pourquoi elle n’a pas fait l’objet d’une étude systématique jusque-là.

La provenance : une donnée souvent manquante ou douteuse.

La première difficulté tient à ce qu’une bonne partie des papyrus littéraires ne sont pas sortis de fouilles archéologiques et sont entrés dans les collections sans données relatives à leur provenance. Or, contrairement aux documents, les livres ne contiennent aucune information qui permette de les remettre en contexte (pas de provenance, pas de date, pas de nom du copiste ou du commanditaire). Il n’était pas encore d’usage d’accompagner les livres de colophon ni d’y apposer des ex-libris.

Feb 26 2020

1hr 1min

Play