OwlTail

Cover image of Géopolitique

Géopolitique

Géopolitique parcourt les grandes régions du monde auxquelles sont associés des enjeux majeurs. Marie-France Chatin invite au débat chercheurs et experts, afin que soient expliqués et mis en lumière les différents mécanismes qui régissent les rapports entre les sociétés et leur environnement. Les invités de Géopolitique confrontent leurs regards sur un sujet d’actualité internationale. Une émission présentée par Marie-France Chatin. Réalisation et technique : Nathalie Laporte. Avec la collaboration de Cécile Lavolot. 

Popular episodes

All episodes

Podcast cover

Démocratie: l’Afrique en quête d’un contre-modèle?

Retour des coups d’État militaire, transitions qui s’éternisent, tentation du 3ème mandat, petits arrangements avec les constitutions, essor du terrorisme islamiste, partenariats de plus en plus étroits avec des régimes autoritaires : Chine, Russie, Turquie… La démocratie « à l’occidentale » est-elle vouée à disparaître sur le continent africain ? L’heure d’une véritable émancipation de la tutelle des anciennes puissances coloniales a-t-elle sonné ? L’Afrique est-elle en quête d’un contre-modèle ? Autant de questions que l’on retrouve en filigrane du dossier « De la démocratie en Afrique »,  à la Une du dernier numéro de la Revue Internationale et Stratégique, paru aux éditions Armand Colin et Iris.  Invités :- Paul Simon Handy, chercheur et directeur du Bureau Afrique de l’Est de l’ISS (Institute for Security Studies) basé en Afrique du Sud- El Hadj Souleymane Gassama, dit Elgas, journaliste, écrivain, docteur en Sociolologie, chercheur associé au CERREV, le Centre de recherche Risques et Vulnérabilités de l’Université de Caen. Auteur de « Mâle noir », un roman paru en 2021 aux éditions Ovadia- Antoine Glaser, journaliste/essayiste, a co-écrit avec Pascal Airault : « Le piège africain de Macron », paru en 2021 chez Fayard.

50mins

7 Aug 2022

Podcast cover

Fin du multilatéralisme?

Le spectre de la fin du multilatéralisme est brandi à chaque crise depuis quelques années, à croire que les nouveaux défis mondiaux n’ont plus de réponses collectives qui puissent leur être apportées.  Est-ce à dire que le multilatéralisme a perdu de son efficacité ou plutôt que les grandes puissances lui préfèrent l’unilatéralisme ?  Concertation pacifique entre au moins trois États dans un cadre défini en commun, le multilatéralisme phénomène central des relations internationales connaît aujourd’hui une crise multidimensionnelle, reflet d’un monde en miettes. Crise des alliances traditionnelles entre États. Regain des compétitions de puissance. Le multilatéralisme a-t-il encore un avenir ? À l’occasion de la parution de « Nations Désunies ? La crise du multilatéralisme dans les relations internationales » qui vient de paraître aux éditions du CNRS, collection Biblis. (Rediffusion)Nos invités : Bertrand Badie, professeur émérite des Universités à Sciences Po Paris.   Jean-Vincent Holeindre, professeur de Sciences politiques à l’Université Paris Panthéon Assas. Co-directeur de l’Annuaire Français des Relations Internationales du Centre Thucydide. Et directeur scientifique de l’IRSEM.

50mins

6 Aug 2022

Similar Podcasts

Podcast cover

L'influence comme norme géopolitique

Depuis plusieurs années, voire décennies, certaines puissances ont investi beaucoup de moyens pour développer leurs stratégies d’influence. La présence, ces derniers jours, sur le continent africain de Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, et d’Emmanuel Macron, le président français, en est un exemple. L’influence, un substitut à la puissance ? Invité :- Frédéric Charillon, professeur des Universités en Science politique à l’Université Clermont-Auvergne. Spécialiste des Relations internationales. Auteur de Guerres d'influence - Les États à la conquête des esprits, aux éditions Odile Jacob.

50mins

31 Jul 2022

Podcast cover

Le réveil du rail?

Relégué au second plan ces dernières décennies au profit de l’automobile et de l’avion, le train fait son retour. Il faut dire que son bilan carbone est plutôt flatteur : 3,37 grammes de CO2 émis par passager au kilomètre contre 110 pour la voiture et entre 73 et 254 pour l’avion. Le train entre donc en parfaite résonance avec le défi climatique grandissant et, pour l’Europe, une libéralisation du secteur. La période de grandeur du rail fut le XIXᵉ siècle, mais après un creux de vague, le train se voit aujourd’hui placé au cœur des enjeux géopolitiques. Pour le fret comme pour les passagers, ce mode de transport a le vent en poupe. Cette relance néanmoins ne se fait pas sans heurts. Le système ferroviaire comme expression d’une puissance, d’une domination sur un territoire, enjeu de rivalités. Regard sur le grand jeu ferroviaire qui se met en place.Invités :  Jean-Jacques Hervé, conseiller du Commerce extérieur de la France, président de l’Académie de l’Agriculture de France, ancien conseiller agricole auprès de l’Ambassade de France à Moscou et ancien conseiller du gouvernement ukrainien pour les questions agricoles. Antoine Pecqueur, journaliste et auteur de Géopolitique du rail - Le train au cœur des enjeux contemporains, aux éditions Autrement.

50mins

30 Jul 2022

Most Popular Podcasts

Podcast cover

Algérie, 60 ans d'indépendance (Part II)

Les cérémonies du 60è anniversaire de l’indépendance de l’Algérie ont été notamment marquées, début juillet 2022, par un grand défilé militaire considéré comme un message adressé à l’extérieur et notamment au Maroc. Ces derniers mois ont été marqués par un fort regain de tensions entre Rabat et Alger, à propos du Sahara Occidental et cette affaire d’espionnage par les services marocains via le programme Pegasus de milliers de mobiles algériens. L’entrée d’Israël dans l’espace maghrébin à la suite de la normalisation diplomatique avec Rabat est perçue à Alger comme une menace sérieuse. Seul pays de la région susceptible de jouer un rôle politique clé et proactif au Sahel, Alger est aussi la puissance régionale incontournable pour la lutte contre le terrorisme et l’insécurité au Sahel. Une redynamisation soutenue de sa politique étrangère s’impose néanmoins à l’Algérie pour confirmer ce statut de puissance régionale. La guerre en Ukraine offre-t-elle une nouvelle légitimité sur le plan international, aux autorités algériennes en mal de légitimité démocratique sur un plan interne ?Invités : Pierre Vermeren, professeur d’Histoire des sociétés arabes et berbères contemporaines à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre du Laboratoire SIRICE. « Histoire de l’Algérie contemporaine », aux éditions Nouveau Monde. Amer Ouali, journaliste à l’Agence France Presse à Paris. Directeur du Bureau d’Alger de l’AFP entre 2014 et 2017 et ancien correspondant de l’Agence durant la décennie noire. « Du verbe au fusil, la terreur Sainte. Retour sur la décennie noire. Algérie 1991-2002 », éditions Erick Bonnier.   Kader Abderrahim, maître de conférences à Sciences Po. « Géopolitique de l’Algérie », éditions Bibliomonde.

50mins

24 Jul 2022

Podcast cover

Algérie, 60 ans d'indépendance (Part I)

Défilé militaire, distribution de logements, la plus grande jamais organisée dans le pays, émission d’une nouvelle pièce de monnaie de 200 dinars soit 1,31 euro et des gestes envers les détenus du mouvement de protestation du Hirak. Le 60è anniversaire de l’indépendance de l’Algérie s’est voulu, il y a quelques jours, sans commune mesure avec le cinquantenaire de la Présidence Bouteflika, il y a dix ans. Le président Abdelmadjid Tebboune a voulu marquer les esprits. Plusieurs chefs d’État étrangers étaient présents aux cérémonies, dont le président tunisien. Alors que la guerre en Ukraine fait flamber les prix du gaz et du pétrole, la situation économique de l’Algérie très dépendante des fluctuations du cours des hydrocarbures, connaît une embellie et le pays est très courtisé. Les recettes des exportations algériennes de ces matières premières devraient atteindre les 48 milliards d’euros vers la fin 2022 contre 35,4 milliards en 2021. Regard sur l’Algérie aujourd’hui, 60 ans après son indépendance et alors que la révolution pacifique du 22 février 2019, connue sous le nom de Hirak avait suscité un immense espoir dans le pays. Invités : Pierre Vermeren, professeur d’Histoire des sociétés arabes et berbères contemporaines à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre du Laboratoire SIRICE. « Histoire de l’Algérie contemporaine », aux éditions Nouveau Monde Amer Ouali, journaliste à l’Agence France Presse à Paris. Directeur du Bureau d’Alger de l’AFP entre 2014 et 2017 et ancien correspondant de l’Agence durant la décennie noire. « Du verbe au fusil, la terreur Sainte. Retour sur la décennie noire. Algérie 1991-2002 », éditions Erick Bonnier Kader Abderrahim, maître de conférences à Sciences Po. « Géopolitique de l’Algérie », éditions Bibliomonde.

50mins

23 Jul 2022

Podcast cover

L'Amérique latine au coeur du conflit sino-américain

Dominée par un voisin très présent, confrontée à la rivalité entre la Chine et les Etats-Unis, l'Amérique Latine est marquée par la faiblesse de la protection sociale, la fragilité de la démocratie et les profondes inégalités. Autant de défis politiques à relever dans un contexte post-pandémique particulièrement sévère. Les présidences progressistes sont sous les feux de la rampe. En Argentine, au Chili, au Mexique, en Colombie et peut-être bientôt au Brésil. L'Amérique Latine à un tournant ? Édition en partenariat avec la Revue QUESTIONS INTERNATIONALES.  Invités :  Isabelle Vagnoux, professeure des Universités, spécialiste des USA à Aix-Marseille Université. Animatrice de l'Observatoire des Relations extérieures du monde anglophone Sabine Jansen, professeure au CNAM et rédactrice en chef de la revue QUESTIONS INTERNATIONALES Olivier Compagnon, professeur d'Histoire contemporaine à l'Institut des Hautes Études d'Amérique Latine, co-rédacteur en chef des Cahiers des Amériques Latines.

50mins

17 Jul 2022

Podcast cover

Amérique latine: le continent des malentendus?

Notre invité est l'ancien président de l'Équateur. 17,5 millions d'habitants. Situé en Amérique du Sud, entre la Colombie et le Pérou, l'Équateur a été secoué récemment par des manifestations qui visaient la chèreté de la vie. Économiste de formation, Rafael Correa a été chef de l'État équatorien de 2007 à 2017. Il vit aujourd'hui en Belgique. «Équateur : de la République bananière à la No-République».

50mins

16 Jul 2022

Podcast cover

Du rôle des médias dans la guerre

Notre invité est Pierre Conesa, ancien haut-fonctionnaire au ministère français de la Défense. Son dernier livre « Vendre la guerre. Le complexe militaro-intellectuel », paru aux éditions de l’Aube. Pierre Conesa y dénonce la société du spectacle, le bellicisme des plateaux télé, la farce d'un certain nombre d'intellectuels qui façonnent les décisions en lieu et place des politiques, et la fabrique de « l'expert » par les médias.

50mins

10 Jul 2022

Podcast cover

Turquie: un acteur stratégique de poids

Regard sur la Turquie à un an de la prochaine élection présidentielle qui marquera aussi le centenaire de la République turque. Ankara a fait des tentatives de médiation dans la guerre en Ukraine. Sa position géographique la place comme un acteur diplomatique et stratégique important notamment avec le détroit du Bosphore qui permet le passage de la Méditerranée à la mer Noire. Acteur encore lorsque l’Otan se penche comme récemment sur l’intégration de la Suède et de la Finlande et que la Turquie accepte finalement de ne pas opposer son véto à cette double adhésion moyennant de nombreuses et très fortes exigences. Concessions qui lui ont été accordées.Et puis, plus récemment, cette demande de changement d’orthographe faite en janvier et qui vient d’être approuvée par l’ONU. Un lifting linguistique qui voit disparaitre le nom de Turkey au profit de Türkiye. La Turquie, un acteur stratégique qui entend peser, aidé par un Occident soucieux de lui permettre de renforcer sa place dans la famille transatlantique et de l’Otan afin d’empêcher l’accroissement de sa coopération et de sa dépendance à l’égard de la Russie dans les domaines énergétiques et sécuritaires.  Regard sur la diplomatie turque.  Avec nos invités :   Dorothée Shmid, directrice du programme Moyen-Orient  de l’IFRI. Auteure de la « Turquie en 100 questions », aux éditions Tallandier et d’un article intitulé « Ankara et la Russie : une intrigue qui met l’Occident sous pression » paru dans l’ouvrage dirigé par Isabelle Facon « Russie-Turquie. Un défi à l’Occident ? » aux éditions Passé composé. Bonjour.   Par téléphone depuis Toulon, l’Amiral Pascal Ausseur, directeur général de la Fondation Méditerranéenne d’Études Stratégiques.  Depuis Grenoble, Jean Marcou, titulaire de la Chaire Méditerranée-Moyen-Orient de Sciences Po Grenoble et chercheur associé à l’Institut Français d’Études Anatoliennes d’Istanbul.

50mins

9 Jul 2022

Loading