OwlTail

Cover image of Alberto Giacometti

Alberto Giacometti

16 Podcast Episodes

Latest 6 Aug 2022 | Updated Daily

Episode artwork

🔊 “Alberto Giacometti“ Un arbre comme une femme Une pierre comme une tĂȘteĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 22 juin au 18 septembre 2022

FranceFineArt

“Alberto Giacometti“Un arbre comme une femmeUne pierre comme une tĂȘteĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 22 juin au 18 septembre 2022Interview de Romain Perrin, attachĂ© de conservation Ă  la Fondation Giacometti et commissaire de l’exposition,par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 21 juin 2022, durĂ©e 24’55.© FranceFineArt.CommuniquĂ© de presseCommissaire : Romain Perrin, attachĂ© de conservation, Fondation Giacometti.L’ exposition « Un arbre comme une femme, une pierre comme une tĂȘte » propose un regard singulier sur l’oeuvre d’Alberto Giacometti. Si la figure humaine reste le sujet de prĂ©dilection de l’artiste, le paysage qui l’a impressionnĂ© durant son enfance est prĂ©sent tout au long de son parcours artistique. Il aborde le sujet dans sa peinture Ă  deux moments particuliers, au cours de sa jeunesse dans les Alpes suisses et dans l’aprĂšs-guerre. Mais au-delĂ  de la peinture et des dessins, l’exposition montre aussi  ce que le paysage apporte, dans la derniĂšre partie de sa carriĂšre, Ă  la sculpture de Giacometti. En 1950, il crĂ©Ă© deux oeuvres majeures : La ForĂȘt et La ClairiĂšre. Alberto Giacometti y met en place  un systĂšme d’équivalences entre la figure humaine et la nature, une Ă©criture plastique dans laquelle les femmes debout rappellent des arbres et les tĂȘtes des pierres. Dans de nombreux portraits, les bustes massifs ressemblent Ă  la montagne rocailleuse de son enfance. Les figures debout,  dans leur Ă©lan vers le ciel, s’apparentent quant Ă  elles souvent aux sapins de la vallĂ©e des Grisons.De nombreux auteurs, tels que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Jacques Dupin ou encore le critique d’art anglais David Sylvester ont dĂ©crit cette analogie de la surface sculptĂ©e avec le rocher, rĂ©miniscence  des montagnes qui entourent les villages de Stampa et de Maloja oĂč l’artiste revient chaque annĂ©e  jusqu’à la fin de sa vie, dans un Ă©merveillement toujours renouvelĂ©.#Giacomettipaysage – Catalogue de l’exposition est co-Ă©ditĂ© par la Fondation Giacometti, Paris  et FAGE Ă©ditions, Lyon. L’ouvrage qui accompagne l’exposition approfondit les thĂšmes du parcours Ă  travers trois  sections richement illustrĂ©es : Paysages de jeunesse, Arbres et Femmes debout, Montagnes  et bustes. Chacune s’ouvre par un essai inĂ©dit d’auteurs experts permettant de revenir  sur les enjeux artistiques de la nature chez Giacometti. Des extraits de lettres inĂ©dites de l’artiste  à sa famille apportent un Ă©clairage nouveau sur le rapport qu’il entretient avec le paysage. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privĂ©e et l'opt-out.

24mins

23 Jun 2022

Episode artwork

Alberto Giacometti- Auf dem Weg zur ultimativen Gestalt

Dabar

Musik: "2 Cellos-May It Be- the Lord of the Rings"  https://youtu.be/-JruBBQkJEY Die Plastiken, welche besprochen werden, sind hier zu finden https://flic.kr/s/aHBqjzMioS 

10mins

27 Apr 2022

Similar People

Episode artwork

Del escultor Alberto Giacometti al galerista Pierre Matisse

Radio Duna | Notables

1947 – QuiĂ©n lleva años experimentando con materiales, explorando formas y exhibiendo sus resultados es el escultor suizo Alberto Giacometti, quien, a fines de ese año, le escribe una larga carta al hijo de Henri Matisse, Pierre, galerista en Nueva York que abrirĂĄ una muestra de su obra. Giacometti reflexiona aquĂ­ sobre su arte y las dificultades que tuvo para encontrar, finalmente, una manera de expresar y representar que le hiciera sentido, la carrera es larga y el repaso que hace el artista tambiĂ©n, asĂ­ es que este es un extracto de su carta a Pierre Matisse. En la voz, BĂĄrbara Espejo.

26 Apr 2022

Episode artwork

🔊 “Alberto Giacometti – Douglas Gordon“  the morning afterà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 avril au 22 juin 2022

FranceFineArt

“Alberto Giacometti – Douglas Gordon“ the morning afterĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 20 avril au 22 juin 2022Interview de Christian Alandete, directeur artistique de l’Institut Giacometti et commissaire de l’exposition,par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 25 avril 2022, durĂ©e 15’20.© FranceFineArt.CommuniquĂ© de presse Commissaire :Christian Alandete, directeur artistique de l’Institut GiacomettiL’Institut Giacometti donne carte blanche Ă  l’artiste Douglas Gordon, figure majeure de la scĂšne contemporaine. NĂ© en 1966 Ă  Glasgow en Écosse, Douglas Gordon vit et travaille Ă  Berlin, Ă  Glasgow et Ă  Paris. Artiste pluridisciplinaire, sa pratique englobe la vidĂ©o et le film, le dessin, la sculpture et l’installation. Son travail sur la distorsion du temps, la tension entre des forces contraires et les dualitĂ©s telles que la vie et la mort, le bien et le mal, rejoint les interrogations de Giacometti sur la condition humaine. Il rĂ©alise pour l’occasion, une sĂ©rie d’oeuvres originales inĂ©dites prĂ©sentĂ©es en lien avec des sculptures et des dessins d’Alberto Giacometti mĂ©connus ou inĂ©dits. Ces nouvelles productions marquent une Ă©tape dans l’oeuvre de Gordon et Ă©clairent de maniĂšre nouvelle celle de Giacometti.« Quand je pense Ă  la sculpture et Ă  Giacometti, il est unique en son genre. La plupart des sculptures que je vois, ou que j’ai vues, ont une prĂ©sence qui est nouvelle dans un monde crĂ©Ă© par la mythologie, les dieux ou un dieu, la science ou l’homme de science. Et tous en refusent la responsabilitĂ© mais en rĂ©clament la paternitĂ©.Cependant, les choses de Giacometti, et je tiens Ă  utiliser ce mot ‘stuff’, sont pleines, ramassĂ©es, bourrĂ©es, recouvertes des empreintes de la personne responsable de la chose qui se tient devant nous. Dans le systĂšme de justice pĂ©nal on dirait que cet homme veut se faire attraper (ou retrouver).’’ Douglas Gordon#publication – Douglas Gordon / Alberto Giacometti the morning afterLe catalogue est co-Ă©ditĂ© par la Fondation Giacometti, Paris et FAGE Ă©dition, bilingue français/anglais.#GG #themorningafter Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privĂ©e et l'opt-out.

15mins

25 Apr 2022

Most Popular

Episode artwork

Final Portrait (Stanley Tucci meets Alberto Giacometti)

Filminatoren

Auf Initiative von Zoe besprechen wir heute "Final Portrait", ein Film, basierend auf einem Buch von James Lord. - Alberto Giacometti (grandios gespielt von Geoffrey Rush) durchsteht KĂ€mpfe und zweifelt immer wieder an sich und der Welt, wĂ€hrenddessen er ein PortrĂ€t von James Lord (grandios gespielt von Armie Hammer) anfertigt. In Nebenrollen brillieren der als "Monk" bekannte Tony Shalhoub (als Albertos Bruder Diego) und die beiden Frauen, die in Albertos Leben zu der Zeit eine Rolle spielten: Die Prostituierte Caroline (völlig exaltiert; gespielt von ClĂ©mence PoĂ©sy) und seine Frau Annette Arm (ebenfalls grandios gespielt von Sylvie Testud). Wir hatten viel Spass beim Aufnehmen, ihr hoffentlich auch beim Hören! Folgt uns: Twitter | Instagram | Facebook Filminfos & Trailer vom Hauptfilm und unseren Empfehlungen: Final Portrait -  Letterboxd | Trailer Landscapers (Olivia Colman❀) - Letterboxd | Trailer Der Tinder- Schwindler - Letterboxd | Trailer The Worst Person in the World - Letterboxd | Trailer Severance - Trailer King Richard - Letterboxd | Trailer Three Floors - Letterboxd | Trailer Kapitelmarken: 00:00:00 Intro, BegrĂŒssung 00:00:16 Was zuletzt gesehen? 00:16:24 Hauptthema: Final Portrait 00:48:38 Tipps 00:51:42 Ausblick nĂ€chste Folge

53mins

19 Feb 2022

Episode artwork

🔊 “Alberto Giacometti – AndrĂ© Breton“ AmitiĂ©s SurrĂ©alistesĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 19 janvier au 10 avril 2022

FranceFineArt

“Alberto Giacometti – AndrĂ© Breton“AmitiĂ©s SurrĂ©alistesĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 19 janvier au 10 avril 2022Interview de Serena Bucalo-Mussely, conservatrice Ă  la Fondation Giacometti et co-commissaire de l’exposition,par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 17 janvier 2022, durĂ©e 24’36.© FranceFineArt.CommuniquĂ© de presseCommissaires :Serena Bucalo-Mussely, conservatrice, Fondation Giacometti,en collaboration avec Constance Krebs, directrice Ă©ditoriale, Association Atelier AndrĂ© BretonL’Institut Giacometti, en collaboration avec l’Association Atelier AndrĂ© Breton et le Centre Pompidou, MusĂ©e national d’art moderne, prĂ©sente une exposition inĂ©dite « Alberto Giacometti – AndrĂ© Breton, amitiĂ©s surrĂ©alistes » du 19 janvier au 10 avril 2022.L’adhĂ©sion d’Alberto Giacometti au surrĂ©alisme dure Ă  peine cinq ans (1930 – 1935) pendant lesquels ses recherches autour de l’érotisme, du jeu et de l’onirisme le distinguent comme l’un des artistes les plus innovants du mouvement. Il noue alors des liens forts avec ses compagnons artistes et intellectuels qu’il poursuivra bien aprĂšs avoir pris ses distances avec le groupe.Fruit de recherches dans les archives personnelles de Giacometti et celles de Breton, cette exposition associe Ă  une sĂ©lection d’Ɠuvres surrĂ©alistes du sculpteur, un ensemble de chefs-d’Ɠuvre prĂȘtĂ©s exceptionnellement par le Centre Pompidou, le MusĂ©e d’art moderne de Paris (MAM), le MusĂ©e National Picasso-Paris, le MusĂ©e des Beaux-Arts de Bruxelles et le Moderna Museet de Stockholm, ainsi que par des collections privĂ©es. L’amitiĂ© forte entre Giacometti et Breton y est mise en lumiĂšre tout comme ses relations avec les artistes et intellectuels surrĂ©alistes dont il est le plus proche. Hans Arp, Victor Brauner, Claude Cahun, Leonora Carrington, Salvador DalĂ­, Max Ernst, AndrĂ© Masson, Joan MirĂł, Meret Oppenheim, Pablo Picasso, Yves Tanguy, mais aussi RenĂ© Crevel, Lise Deharme, Paul Éluard, Georges Hugnet, Jacqueline Lamba, Tristan Tzara sont ainsi reprĂ©sentĂ©s.Pour accompagner l’exposition, un catalogue est co-Ă©ditĂ© par la Fondation Giacometti, Paris et FAGE Ă©dition, Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privĂ©e et l'opt-out.

24mins

18 Jan 2022

Episode artwork

🔊 “Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de Venise Femme Noire Debout de Veniseà l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022

FranceFineArt

“Alberto Giacometti / Barbara Chase-Riboud“ Femmes Debout de VeniseFemme Noire Debout de VeniseĂ  l’Institut Giacometti, Parisdu 20 octobre 2021 au 9 janvier 2022Interview de Émilie Bouvard, directrice scientifique et des collections, Fondation Giacometti, et commissaire de l’exposition,par Anne-FrĂ©dĂ©rique Fer, Ă  Paris, le 21 octobre 2021, durĂ©e 23’19.© FranceFineArt.CommuniquĂ© de presseCommissaire : Émilie Bouvard, directrice scientifique et des collections, Fondation GiacomettiL’Institut Giacometti prĂ©sente une exposition inĂ©dite consacrĂ©e Ă  l’artiste amĂ©ricaine et française Barbara Chase-Riboud, en dialogue avec l’oeuvre d’Alberto Giacometti.Sculptrice, poĂ©tesse, romanciĂšre, Barbara Chase-Riboud (nĂ©e en 1939 Ă  Philadelphie), rencontre Alberto Giacometti au dĂ©but des annĂ©es 1960 alors qu’elle vient de s’installer Ă  Paris. Son travail s’approche tout d’abord de celui du sculpteur pour vite s’en affranchir. Les oeuvres monumentales qu’elle dĂ©veloppera ensuite, offrent des points de contact avec celles deGiacometti : verticalitĂ©, recherche d’expressivitĂ©, de relief, travail du bronze, fascination pour l’Égypte ancienne, proximitĂ© avec la littĂ©rature et la poĂ©sie contemporaines.Chase-Riboud est passĂ©e progressivement Ă  l’abstraction, mais ses grandes stĂšles associant bronze et textile conservent nĂ©anmoins toujours une rĂ©fĂ©rence Ă  la figure humaine. Elle partage avec Giacometti une vision humaniste, incarnĂ©e par des oeuvres qui cherchent Ă  atteindre une dimension symbolique et mĂ©morielle.CrĂ©Ă©e en collaboration Ă©troite avec l’artiste, cette exposition place les cĂ©lĂšbres figures fĂ©minines de Giacometti en vis-Ă -vis de celles d’une artiste qui, depuis des dĂ©cennies, trace une voie sculpturale originale entre les scĂšnes amĂ©ricaine et française.Introduction par Émilie Bouvard, commissaireBarbara Chase-Riboud et Alberto Giacometti se sont rencontrĂ©s Ă  deux reprises. En 1962, Henri Cartier-Bresson, camarade de Marc Riboud Ă  l’agence Magnum, emmĂšne la jeune sculptrice Ă  l’atelier de la rue Hippolyte-Maindron. « C’était l’habitation la plus dĂ©labrĂ©e et dĂ©crĂ©pite que j’aie jamais vue, faite de planches de bois et d’un toit en fer, d’escaliers croulants et sans fenĂȘtre Ă  l’exception d’une lucarne. Elle Ă©tait minuscule, pas plus de cinq mĂštres sur cinq. Tout Ă©tait recouvert de plĂątre – les murs, les planchers, le plafond, et la premiĂšre fois que je l’ai vu lui-mĂȘme, c’était une momie Ă©gyptienne ambulante, entiĂšrement blanc, recouvert de plĂątre blanc depuis ses chaussures jusqu’aux cheveux afro bouclĂ©s sur sa tĂȘte : ses vĂȘtements, ses mains, ses pieds et sa cigarette qui pendait de ses lĂšvres d’oĂč s’échappait une longue boucle de fumĂ©e blanche », se rappelle-t-elle. Quelques mois plus tard, elle le croise Ă  nouveau Ă  Milan, par hasard, perdu et sans argent, et l’aide Ă  reprendre un train pour Stampa. À part ces deux rencontres, aucun autre contact, alors mĂȘme que l’une et l’autre, artistes Ă©trangers vivent dans le Paris du tournant des annĂ©es 1960. Chase-Riboud est loin d’ĂȘtre la seule artiste amĂ©ricaine ayant choisi Paris. Aux États-Unis le maccarthysme, mais aussi les inĂ©galitĂ©s raciales, et, en France, la rĂ©putation d’une plus grande libertĂ© sexuelle et l’éclat que conserve encore Paris comme capitale de l’art, ont favorisĂ© jusqu’aux annĂ©es 1960 l’exil de nombreux artistes. Chase Riboud s’installe dans un atelier rue Dutot ; elle travaille Ă©galement Ă  ChenillĂšre, dans le Loir et Cher. [...]Un catalogue co-Ă©ditĂ© par la Fondation Giacometti, Paris et FAGE Ă©ditions, bilingue français/anglais accompagne l’exposition. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privĂ©e et l'opt-out.

23mins

22 Oct 2021

Episode artwork

Épisode hors-sĂ©rie : Alberto Giacometti

Dessine-moi un corps

Hey, c’est la rentrĂ©e et qui dit rentrĂ©e dit nouveautĂ© !! J’ai dĂ©cidĂ© de vous gĂąter en vous proposant un contenu un peu diffĂ©rent de d’habitude, un Ă©pisode centrĂ© sur un ou une artiste en particulier et sur SA vision du corps en histoire de l’art. C’est un petit dĂ©fi que je me suis donnĂ©, ce seront des Ă©pisodes hors-sĂ©rie, je ne sais pas encore combien il y en aura ni Ă  quel rythme mais en tout cas, aujourd’hui on va inaugurer pour commencer, Alberto Giacometti, sculpteur et peintre suisse connu pour ses silhouettes filiformes et longilignes. Je suis RAVIE de questionner sa vision du corps et de consacrer cet Ă©pisode Ă  la sculpture, grande mal-aimĂ©e je trouve dans l’histoire de l’art. Pour cela, je me suis appuyĂ© sur l’exposition encore visible pour quelques semaines Ă  l’Institut Giacometti Ă  Paris autour des liens unissant Giacometti et l’Egypte antique. Je voudrais encore remercier chaleureusement l’équipe qui m’a reçue et qui a contribuĂ© Ă  la rĂ©alisation de cet Ă©pisode. Allez c’est parti, bonne Ă©coute ! Exposition : Alberto Giacometti et l’Egypte antique, Institut Giacometti, Paris, du 22 juin au 10 octobre 2021 Écriture et rĂ©alisation : Maurine Roy. Illustration : Lucie C. Toutes les Ɠuvres d'art et bibliographiques sont Ă  retrouver sur la page fb du podcast et Instagram @dessinemoipodcast Tous droits rĂ©servĂ©s.

10mins

20 Sep 2021

Episode artwork

6/22(화) 3,4부 êč€ì°Źìš© 도슚튞 "알ëȠ넎토 자윔메티(Alberto Giacometti)"

ê”żëȘšë‹FM 임성규입니닀

.ART19 ê°œìžì •ëłŽ 정책 및 ìș˜ëŠŹíŹë‹ˆì•„ìŁŒì˜ ê°œìžì •ëłŽ 톔지는 https://art19.com/privacy & https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info 에서 확읞하싀 수 있슔니닀.

45mins

22 Jun 2021

Episode artwork

#21 La scultura esistenzialista di Alberto Giacometti

Art and Talk - Il podcast dell'arte

In questa puntata vi parliamo di Alberto Giacometti. Definito da Sartre "l’artista esistenziale per eccellenza", puĂČ essere annoverato tra i piĂč originali interpreti di quel clima di sfiducia e crisi dei valori che attraversa l’Europa nel secondo dopoguerra.La sua ricerca artistica vuole definire i limiti entro i quali la trasformazione della figura umana, nell’atto della rappresentazione, consenta di preservarne l’essenza. La ferma intenzione di rendere con la scultura l’identitĂ  di un soggetto attraverso l’individuazione dei suoi elementi essenziali, lo guida in un viaggio che, partendo dalla raffigurazione di una reminiscenza, termina nel tentativo di fissare nella materia l’idea del soggetto stesso. Le dimensioni delle sue sculture assecondano l’evolversi di questa tensione artistica. Infine, le sue sculture filiformi rappresentano la sintesi del processo riduttivo e deformante con il quale Giacometti interviene sulla materia ed esprimono la fatica ad esistere dell’uomo contemporaneo che, nel suo avanzare, quasi scompare.Link sostieni Art and Talk: https://it.tipeee.com/art-and-talk Link “Sfera sospesa” 1930: https://tinyurl.com/hajs2bruLink “La coppia” in bronzo: https://tinyurl.com/4s3c2scpLink opere di piccole dimensioni con grande piedistallo: https://tinyurl.com/vrnmzy79Link “L’uomo che  cammina”: https://tinyurl.com/25w4xnywLink opera di Rodin “L’homme qui marche”: https://tinyurl.com/4yjj9a4dLink “Ombra della sera (scultura etrusca): https://tinyurl.com/3drvv24pLink ritratto dello scrittore Jean Jenet: https://tinyurl.com/dwsv5mzeLink documentario sul metodo di lavoro di Giacometti: https://tinyurl.com/yh2vz2xmLink documentario “Il caso dei falsi Giacometti”: https://tinyurl.com/35nb4freLink Deborah.ink per info Lab Art and Talk: https://shop.deborah.ink/piccoli-grandi-artisti Immagine di copertina: Foto scattata presso la Fondazione Beyeler di Basilea: https://tinyurl.com/d4evbpdu music by Giorgio di CampoBossa Blue for you https://bit.ly/2DCsxH3Billys Blues session https://bit.ly/2ALFQCT

20mins

1 May 2021

Loading