OwlTail

Cover image of Jesse Bruce

Jesse Bruce

9 Podcast Episodes

Latest 28 Aug 2021 | Updated Daily

Weekly hand curated podcast episodes for learning

Episode artwork

227. Jesse Bruce on One Academy, "New Addiction" Documentary, and More!

Obstacle Running Adventures

Jesse Bruce is one of the most influential Canadian OCR athletes and easily one of our favorites!  Between race podiums he volunteers, trains people at his gym (One Academy), and helps his community in other ways. We had him on to talk about how his gym is surviving the pandemic, his thoughts on the mini documentary made about him, and how he uses his previous dark times as motivation to push himself and others to become better! 0:00 - 2:10 - Intro 2:10 - 5:26 - Quick News 5:26 - 5:43 - Content Preface 5:4 - 35:45 - Jesse Bruce Interview (Watch it here) 35:45 - End - Outro _ News Stories: Spartan Race Hiring Race Director OCRWC Podcast OCRWC 2022 in Stratton, VT 100 Mile World Record CitiField Spartan Rescheduled Tough Mudder Missouri Results: Men and Women Secret Link Related Episodes: 84. North American OCR Championships 3k and 15k with Elites! 89. Killington Spartan Beast, Ultra, and Sprint with Elites! 136. North American OCR Championships 3k and 15k with Elites! 177. Support Your Local Gyms with Tim Guinan! _  Next episode we will be hearing from someone at one of the three northeast events that are happening next weekend! The OCR Report Sponsored Athletes: Javier Escobar and Kelly Sullivan! Support us on Patreon for exclusive content and access to our Facebook group For a podcast shirt, send $20 to Katelyn-Ritter-8 on Venmo with your size and address Check out our Threadless Shop Use coupon code "adventure" for 10% off MudGear products Use coupon code "ocrreport20" for 20% off Caterpy products Like us on Facebook: Obstacle Running Adventures Follow our podcast on Instagram: @ObstacleRunningAdventures Write us an email: obstaclerunningadventures@gmail.com Subscribe on Youtube: MStefano Running Intro music - "Streaker" by: Straight Up Outro music - "Iron Paw" by: Dubbest

39mins

10 May 2021

Episode artwork

Episode #39: Time For War (w/ Jesse Bruce)

It's Always Sunny In The 6ix

Unadulterated conversations diving into our thoughts on health and fitness, music, society, culture and everything in between. Every Monday there will be a new guest from Toronto. Let’s step away from likes, swipes and comments and get back to having real conversations with real people. Unadulterated. On this week's episode, I'm joined by the founder of One Academy, Jesse Bruce (IG:@oa_jbruce). At the age of 18, Jesse could barely run 5 km. Fast foward today, Jesse Bruce finished third among 1,500 runners at the World’s Toughest Mudder, a 24-hour endurance race in Atlanta that saw Bruce run nearly 150 kilometres, in and out of water, completing roughly 400 physically exhausting challenges along the way. But, in a way, those hurdles – demanding as they were – pale in comparison to the obstacles Bruce overcame to get to where he is today. It took hitting rock bottom for Bruce to begin pulling himself out of that darkness. Now, he is nearly nine years sober, he has won more than 50 obstacle races, and 2020 marks the third anniversary year since he opened his own fitness club, One Academy, a 10,000 SF facility in Leslieville. 2020 has been a helluva ride, but "We Are Stronger As One". Don't miss this one! Make sure to follow the Podcast on your listening platform and on social media to be up to date with a new episodes every Friday! (IG: @alwayssunnyinthe6ix )

1hr 14mins

2 Nov 2020

Similar People

Episode artwork

OCR Unedited Episode 16: the legendary Jesse Bruce

OCR Unedited Podcast

OCR Unedited Episode 16. Today we have one of the most popular and well respected Canadian OCR athletes to ever hit the course. Welcome the leader of One Academy's army, Jesse Bruce. --- This episode is sponsored by · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

50mins

6 Jul 2020

Episode artwork

It's bigger than fitness - Jesse Bruce

Reinforced Running Podcast

Jesse Bruce is a Toronto based pro-OCR athlete and co-owner of a successful gym in Ontario called One Academy. Who drops on to talk about how to keep things moving. The fitness space is getting hit hard with Covid19, but Jesse is full of authentic passion and optimism.   We talk about: What it’s like for the gym owner in the current situation. How doing hard physical things will prepare you for hard mental things.Effective and balanced at-home workouts that will make you more fitFollow Jesse on IG @oa_jbruce and https://oneacademylife.com/Apply for One-on-one Coaching hereFollow along Reinforced Running IG @reinforced_running_richTwitter @ReinforcedRunJoin our private training group on facebook here.Get your free Guide to faster running @ reinforcedrunning.com/runfaster

1hr 13mins

7 Apr 2020

Most Popular

Episode artwork

1: Jesse Bruce - Never Stop Fighting

Heart Hangouts

Stacey talks with Jesse Bruce, endurance athlete and founder of One Academy. Jesse shares the story of his past, including his struggle with depression and addiction, and talks about his recovery and healing.Trigger warnings: substance use and suicide.Find Jesse on Instagram as @oa_jbruce and One Academy at @oneacademylife or oneacademylife.com

1hr 33mins

9 Feb 2020

Episode artwork

Episode #11 - Gym Owner And Professional Obstacle Course Racer, Jesse Bruce!

Between Sets

In this episode, we get a chance to chat with gym owner and professional obstacle course racer Jesse Bruce! Jesse has won over 50 obstacle course races across the world, co-founded multiple gyms, and currently owns one of the best 10,000 square foot functional training facilities in Toronto. We met him there, at One Academy in Leslieville, to record this conversation. Guest feature by Jesse's pup, Kong. We hope you enjoy this episode! Please rate and review if you have a quick minute! Jesse Bruce Info: Facebook: www.facebook.com/jesse.bruce.54 Email: jesse@oneacademylife.com Instagram: www.instagram.com/oa_jbruce/ Facebook (One Academy): www.facebook.com/OneAcademyLife/ Website (One Academy): www.oneacademylife.com/ Tim Walcott Info: Facebook: www.facebook.com/MotusStrengthHealthClub/ Email: tim@motusstrength.ca Instagram: www.instagram.com/tim_mshc/ Facebook: www.facebook.com/tim.walcott Tyler Paterson Info: Email: tyler@motusstrength.ca Instagram: www.instagram.com/tyler_mshc/ Facebook: www.facebook.com/tyler.paterson.96 Tyler Morrow Info: Email: tmorrow@cmcc.ca Instagram: www.instagram.com/tyler_morrow_mshc/ Facebook: www.facebook.com/tdawg93

53mins

16 Jul 2019

Episode artwork

102: Elite Week: Jesse Bruce. "It is a Long, Long Race. Be There at the End"

World’s Toughest Podcast

Jesse Bruce has qualified as a World's Toughest Mudder Elite Contender two years in a row. He is one of the few men to run 50 miles at an eight-hour Toughest Mudder. He has big plans for WTM 2018. --- TheOCRreport.com is live! Check out the new website from the people behind World's Toughest Podcast, Overcome and Run, and Obstacle Running Adventures. Let us know what you think. We are excited. --- Elite Week continues! We have interviews with the Elites of WTM every day from now until raceday in Atlanta. Be sure to leave a review on Apple Podcasts if you enjoy Elite Week. --- Who will win the individual podiums at WTM 2018? Email your picks for the top three men and the top three women to worldstoughestpodcast@gmail.com with SO SMART WTM in the subject line and you could win a World's Toughest Podcast sticker and a guest spot on the podcast to talk about how excited you are to win a sticker. Good luck! --- World's Toughest Podcast is excited to partner with Merrell again to give away a pair of shoes every month to listeners of the show. To win a pair of Merrell Agility Peak Flex 2 or Merrell All Out Crush 2.0 trail running shoes, text the word TOUGH to the number 228-28 or email WorldsToughestPodcast@gmail.com with MERRELL in the subject line and your 1)Name, 2)Email Address and 3)Cell Phone in the body of the email. Both options will subscribe you to the World's Toughest Newsletter and qualify you to win. --- Follow us on Twitter or Instagram. What do you think of the podcast? Who in the Tough Mudder community would you like to hear? Let us know on the World’s Toughest Podcast Facebook page at facebook.com/worldstoughestpod. Would you like to be a part of the show? Leave us a review on Apple Podcasts or Amazon.com and we'll read it on a future episode. Don't forget to subscribe and listen for new episodes every week.

15mins

6 Nov 2018

Episode artwork

Season Two; Episode #28: Jesse Bruce and Hunter's Boogers!

Obstacle Dominator

Jesse Bruce and his multiple podium finishes at the NORAM Championships last weekend come on the show to quite literally shout about his Canadian awesomenss over the background sound of his kickass gym in Toronto. Listen to hear about: -What it's like to be the 2nd fittest Canadian (#longliveatkins)... -Whyyyyy Canadians are so damn fit and how Jesse's troubled, jail-ridden past propelled him to the heights he's at now... -How Hunter likes to get rid of his boogers and OCRWC 3k predictions... ...and much more! Want to be trained personally (online) by Hunter? Email HAOStraining@gmail.com for details. Get connected with Jesse: Facebook: Jesse Bruce Instagram: @oa_jbruce Questions, comments or feedback? Leave 'em below, and click here to leave your questions now...Music courtesy Skorge - Sail (AWOLNATION Dubstep Rmx)

47mins

17 Aug 2018

Episode artwork

#8 Résumé d'après course (en anglais seulement) NJ Beast 2015 avec Ryan Atkins, Jesse Bruce et Lindsay Webster. (21 avril 2015)

CAO+

Cet épisode est en anglais car les invités sont anglophones. Ryan Atkins pourrait faire un entrevue en français, mais comme les deux autres ne pourraient pas suivre... Nous avons donc choisi de faire le tout en anglais. Nous vous fournissons une transcription en français assez fidèle, pour vous aider a suivre notre conversation. Bon épisode... DEBUT DE LA TRANSCRIPTION Bernard: Salut amateurs de courses a obstacles, ici Bernard Parent pour un rapport d’après course du Beast du New Jersey qui vient d’avoir lieu ce 18 avril. J’ai eu le plaisir d’y courir personnellement, mais encore mieux, j’ai eu la chance de passer en entrevue certains de nos meilleurs compétiteurs Canadiens. Voici une entrevue rapide un à un avec Jesse Bruce de Alpha Obstacle Training, juste après avoir terminé ma course, donc environ une heure après qu’il ait fini la sienne. 0min 57sec          DÉBUT DE L’ENTREVUE AVEC JESSE BRUCE Bernard : OK alors je suis avec Jesse Bruce, juste après le Beast du New Jersey, et je voulais avoir tes impressions. Bruce, comment as-tu trouvé le parcours aujourd’hui? Jesse :   Le trajet était… le trajet était vraiment bon, j’ai vraiment aimé le terrain, les collines, les montées et les descentes, les sections en sentiers plus denses. C’était difficile et exigeant avec des pentes abruptes. Mais c’est ce que je voulais car je croyais que ça nous préparerais bien pour… ça me rappelle les courses que nous avons dans l’est du Canada, donc c’était une bonne préparation pour celles-ci. C’est encore loin d’approcher le Beast du Championnat du Monde de Killington l’an passé mais c’est un bon début de saison, les pentes étaient difficiles, les descentes étaient très techniques. Alors c’était une très bonne pratique pour un début de saison. Bernard : Bien, donc es-tu content de tes résultats? Jesse : Ben non… Je suis content de ma course. J’ai trouvé les obstacles très faciles, à l’exception du transport de charge dans les seaux. Monter cette charge était très exigeant, mais à part ça j’ai trouvé qu’ils étaient tous faisables. Bernard : Le Rig n’était pas si facile. Jesse : Non le Rig était ridicule comparativement au PlatinumRig, il était très facile. Et puis je suis content de ma performance et de comment je me suis senti dans les pentes mais je ne suis pas content de mon résultat, car je trouve que le trajet n’était pas très bien marqué, nous sommes sortis du parcours à quelques reprises. J’ai eu une sortie de parcours sérieuse moi-même, j’étais sur un sentier et ensuite dans une pente, seul sans un marquage en vue alors j’ai dû faire demi-tour et remonter une pente ce qui m’a fait perdre environ 5 minutes et toutes… enfin ça m’a couté au moins la quatrième place sinon une chance à la 3e place. Mais d’avoir Ryan Atkins ici qui remporte la première place, suivi de deux membres de la Spartan Pro Team américaine en 2e et 4e, j’étais pas mal fier de moi d’avoir couru à leurs côtés, donc je suis content de mon résultat, je vais l’accepter. Bernard : Tu devrais être fier mec, t’es super! Jesse : Oui, je veux toujours être sur le podium pour le Canada, mais aujourd’hui je n’y suis pas arrivé. Mais c’est correct on va se reprendre, aujourd’hui c’était la première course de plusieurs cette saison, donc… Bernard : Bien sûr, on se reverra mon homme, merci. Jesse: Oui on se revoit bientôt mec, le 17 mai Spartan Super. Bernard : Oh oui! 3min 24sec FIN DE L’ENTREVUE Bernard : Pour vos commentaires SVP écrivez-nous sur Facebook. Voici l’entrevue principale, version table ronde, avec celui qui domine tout ces temps-cis , Monsieur Ryan Atkins qui a terminé premier a cette course. Sa fiancée Lindsay Webster qui a terminé 4e, seulement après s’être perdue pendant un moment et Jesse Bruce qui n’a pas besoin d’être présenté. 3min 51sec DEBUT ENTREVUE TABLE RONDE Ryan : De quoi voulez-vous parler? Lindsay : Je suppose qu’on est supposé parler de la course! Parle-nous de ta course Ryan. Ryan : La course était bien aujourd’hui. Au début moi et Chad Trammell du Spartan Pro Team. Bernard : Tu pars juste en malade par exemple après une minute du départ, tu es déjà 2x plus loin que moi! Ryan : Oui on est juste parti sur le coup de départ. Mon ami Ryan Kent, m’a dit qu’il était pas mal rapide, alors on a commencé à courir ensemble et on verrait… J’étais en avance, mais il travaillait fort pour ne pas me lâcher, il respirait super fort, ensuite nous sommes arrivé à l’épreuve d’équilibre sur billots, il est tombé du billot, j’ai continué, et ensuite je pas n’ai plus vu qui que ce soit. Bernard : Est-ce que tu ralentis un peu quand tu arrives à cet obstacle? Ryan : Quoi les billots? Ah oui! Ça vaut la peine de prendre 5 secondes de plus. Bernard : Je suis d’accord je fais pareil mais je me demandais si c’était le cas des plus rapides. Ryan : Tout à fait, je crois que Jon Albon l’a manqué au championnat mondial, c’est surprenant combien de gens n’ont pas d’équilibre. Aussi je pense que quand tu arrives essoufflé c’est plus difficile. Lindsey : Ou quand tu essaie de le faire trop rapidement. Ryan : Et puis le reste de la course était super, j’avais du plaisir, il y avait des moments où je me sentais bien et je poussais et a d’autres moments je prenais ca plus relaxe, je courrais jusqu’aux fleurs disons, en gambadant. Bernard : Ben, tu es tellement loin en avant. Lindsay : Il nous fait se sentir bien… Jesse : Quel arrogant. Lindsay : C’était ton genre de course par contre. Avec les pentes et les sections difficiles. Bernard : Oui, c’était bien, avec les sentiers étroits, avec des pentes de ski mais pas trop. Ryan : Oui, beaucoup de sentier très dense. Lindsay : Ryan est vraiment bon à ce genre de trucs. Ryan : Je crois que j’ai environs 1200m d’ascension sur ma montre donc 4000 pieds, alors une quantité raisonnable de grimpe pour un 20km. Lindsay : Je crois que nous sommes prêts pour la Caroline du Sud la fin de semaine prochaine. Les pentes. Ryan : Battlefrog, oui. Je crois que les obstacles étaient particulièrement faciles à cette course, la poulie était facile, le transport du sac de sable était court et léger. J’étais… quoi vraiment c’est tout? Bernard : Pour moi le casse couille était vraiment la corde de tarzan à la fin. Pour Jesse aussi. La corde s’est retrouvé entre mes jambes et quand j’ai voulu retomber, le nœud m’a juste remonté… Jesse : Ça m’est arrivé aussi! Ryan : J’ai balancé une fois, j’ai remarqué que la corde était entre mes jambes, alors je me suis laisser retourner de l’autre côté pour pouvoir me dégager et rebalancer, donc je me suis balancé 3 fois. Lyndsay : J’ai été chanceuse, les volontaires m’ont averti. Ils ont dit, mets tes jambes d’un seul côté. Ryan : Ce n’est pas évident avant d’y être. Bernard : Ils m’avaient averti aussi, mais j’ai voulu prendre la corde si haute que j’ai sauté et en sautant mes jambes se sont écartées et voilà, la corde était entre les deux. Ryan : Alors es-tu tombé? Bernard : Non, non, mais ça a fait mal quand j’ai atterri. Ryan : C’est drôle, et vous comment était votre course? Lindsay : Jesse et moi avons eu le même problème. Ryan : Vous êtes tous deux sorti du tracé? Lindsay : Oui nous sommes tous les deux sorti du tracé un peu alors… Bernard : Est-ce que vous blâmez le marquage? Ou vous étiez juste trop concentrés? Ryan : Un peu des deux. Jesse : Principalement ma faute, quand j’ai remonté j’ai fait ah les voilà! Je pense que… Il y a des sections qui sont très bien marquées, tu t’attendrais presque à ce que tout le trajet soit comme ça. Car comme, surtout la partie ou je me suis pris était un vrai sentier, donc je l’ai pris et ensuite tu ne fais que la suivre. Bernard : Je suis d’accord que c’était inégal. Il y avait des sections ou c’était clair que tu allais tout droit mais il y avait signe après signe. Jesse : Oui parce que tu t’attends avoir des signes et tout d’un coup tu n’en vois plus. Il faudrait qu’il n’y ait pas de signes donc tu chercherais les marquages ou bien marqué. Mais c’est ma faute, j’aurais pu les voir. Il y en avait genre 5 en plus. Ryan : Il y a quelques endroits où... Je suis très concentré en permanence pour les signes. Et quelques fois j’arrivais à un endroit et je ne pouvais pas voir les marquages avec le soleil dans les yeux, ou le signe était juste par-dessus une section rocheuse. Il y a eu plusieurs fois où j’ai vraiment du ralentir. Bernard : Oui je l’ai vécu aussi quelques fois, normalement il y a quelqu’un devant moi que je peux simplement suivre mais. Ryan : J’étais complètement seul. Lindsay : Pour moi c’était en fait, genre les volontaires qui m’ont dit d’aller du mauvais côté. Oui, je crois qu’ils ont envoyé comme 20 d’entre nous de ce côté, je sais que j’ai vu d’autres coureurs qui disaient qu’ils avaient eu le même problème. C’était aussi ma faute par contre, genre j’aurais du savoir. Il y a des pancartes qui donnent la direction, je ne regardais pas, alors je courais dans les bois où ils accrochent des banderoles, donc tu ne sais pas si tu vas dans la bonne direction ou tu pourrais aller à l’envers, mais alors nous sommes sortis du bois et avons réalisé que toutes les flèches pointaient vers l’arrière et on a compris que… Ryan : Oui, il faut être prudent, ce n’est pas parce qu’on suit quelqu’un qu’ils sont sur le bon chemin. Lindsay : Exactement, mais je ne suivais pas vraiment qui que ce soit, comme j’étais en deuxième place alors j’étais seule et deux autres filles me suivaient… Je me demandais, j’ai l’impression d’aller à l’envers mais je n’ai pas réagi à cette impression donc ça m’apprends que je dois faire confiance à mes instincts. C’était correct, Jesse et moi avons tous les deux dit que c’était amusant de rattraper les gens pendant le reste de la course pour essayer de revenir. Bernard : Bien sûr, rattraper c’est amusant. Ryan : Jesse combien, pendant combien de temps es-tu sorti du tracé? Jesse : Probablement un bon… je dirais au moins 4 minutes, je suis descendu pendant un bon bout  et je me suis retrouvé sur une pente de ski et même là je regardais partout je ne voyais pas de drapeaux, alors je me suis dit @#$%^ où est-ce que je suis. Et j’étais genre merde ensuite j’ai fait demi-tour et je suis revenu sur mes pas. C’était chiant car j’avais une bonne avance. J’ai pris de l’avance sur Miguel aux billots, et il est aussi tombé du… j’étais au sommet et je l’ai entendu… j’avais une bonne avance et il est aussi tombé de ce… Bernard : La traverse? Ryan : Ah oui le Rig. Jesse : Oui le Rig, le genre de Rig… Bernard : Oui il était un peu patenté. Ryan : Oui un peu. Lindsey : Alors tu étais 3e c’est ça? Tu sais à quelle position tu as terminé? Jesse : J’étais 5e, alors je l’accepte. Et il semble que le 6e était loin… Ryan : As-tu manqué des obstacles Lindsay? Lindsay : J’ai manqué le javelot car j’ai marché sur la corde. Je pense qu’il aurait rentré alors… ça m’a rendu heureuse. J’ai appris, je vais m’en rappeler pour la prochaine fois. Et ensuite le Rig aussi. Jesse : Les cordes sont poches car tu ne peux même pas voir quel javelot tu veux, j’en ai eu un tout courbé alors tu essaie de t’assurer… Lindsay : Oui il n’est pas droit. Bernard : Redresser l’embout n’est pas trop dur, mais le manche de bois tout croche est… Jesse : C’est pour ça que dans l’est du Canada tu choisis, les plus neufs, les moins sales… Bernard : Je ne suis pas convaincu que cette année ils ne seront pas avec un corde aussi! Jesse : Quoi? Bernard : Je ne suis pas convaincu que nous n’aurons pas de ficelle au Canada également. Car tu sais je suis passé proche de tuer un volontaire l’an dernier, il était derrière la botte de foin sur la droite, j’ai tiré sur ma cible, un tir parfait, j’ai touché le bois derrière. Le gars était juste derrière la suivante, il a crié, Je ne l’avais pas vu, si il avait été devant les bottes je n’aurais pas tiré là, mais il était derrière, je ne l’ai pas vu. Lindsay : Il faut qu’ils gardent ça sécuritaire aussi, ils ne peuvent pas avoir des gens qui marchent derrière pour aller chercher les javelots. Bernard : S’il y avait comme sur la gauche ou sur la droite ils pourraient fermer la droite pendant qu’ils nettoient, mais les cibles une à côté de l’autre, pas si facile. Jesse : Je trouve que, bien, c’est seulement la deuxième fois je les vois avec la corde mais ils avaient l’air plus proche. Même chose au Championnat l’an dernier. Ryan : Pourquoi penses-tu avoir manqué le Rig? Lindsay : Tu sais, je crois que  c’est parce que… au début c’était la barre et ça allait, et j’ai fait les deux premières cordes qui étaient pendues et ça allait, mais je pense que j’ai fait l’erreur de déplier mon bras, et une fois qu’il est droit c’est difficile de remonter, tes bras doivent être a presque 90º, quelque part entre droit et à 90, parce que les cordes étaient si courtes que si tes bras sont droits et que tu ne te balances pas c’est difficile d’atteindre la suivante. Jesse : C’est bon, tu peux presque mettre tes deux mains, parce que, je n’étais pas sûr car je ne l’avais jamais fait alors j’ai gardé les bras a 90, juste pour être certain que je pourrais traverser parce que j’ai raté le tarzan… Bernard : Oui je fais toujours l’erreur de garder mes bras droits et je garde assez d’inertie et ça avance facilement, mais j’ai perdu mon élan et c’était terminé… Lindsay : Oui je crois que j’y pensais comme a des Monkey Bars, ou tu peux juste garder les bras droits mais… Ryan : Je suis presque tombé des Monkey Bars car elles étaient toutes à la même distance et j’ai juste pris le rythme, et puis l’avant dernier était juste un peu plus loin alors j’allais l’agripper mais comme je répétais le rythme, je suis venu pour l’attraper et juste eu de l’air et j’ai fait wow, alors j’ai jeté un coup d’œil, il était juste assez loin environ 8 ou 10 centimètres plus loin que les autres. Lindsay : Oui, il n’était pas égal, certains étaient plus hauts que les autres. Ryan : Oui, ça allait, c’était juste la distance. Lindsay : C’était bien j’ai plutôt aimé. Jesse : Oui c’était amusant, je l’ai trouvé vraiment facile, parce que tu n’avais même pas besoin de te soulever a 90, tu pouvais rester allonger tout le long. Bernard : Ok, bien, merci beaucoup à vous. C’est quand la prochaine fois qu’on pourra vous voir en courses à obstacles au Canada? Je sais que Jesse sera au Super à Tremblant. Ryan : Je ne pense pas que je peux me rendre à Tremblant, je pense que j’ai… Jesse : Tu as le 17 mai à Atlanta, Battlefrog. Ryan : Jesse connais mon horaire mieux que moi… Jesse : C’est parce que mes chances de gagner augmentent énormément quand Ryan n’est pas là. Bernard : Oui, je comprends tout à fait. Donc tu attends simplement le courriel qui te fournit ton prochain billet d’avion, non? Ryan : Ouais. Jesse : Seras tu à Toronto? Ryan : Je serai certainement à Toronto. Bernard : Oui, on t’y a vu l’an passé. Jesse : Nous allons faire un gros party chez Alpha Obstacle Training, c’est alphaobstacletraining point com. Bernard : C’est correct. Ryan : Pub gratuite… J’aimerais pouvoir allez faire ces courses à Tremblant car j’ai fait des courses en vélo de montagne à cet endroit depuis 6 ou 7 ans maintenant. J’ai fait la coupe Canada l’an dernier. C’est tellement une belle montagne et j’aimerais y courir mais ça ne semble pas vouloir fonctionner. Jesse : Tu ferais un malheur, car j’ai l’impression que le Super de l’an passé était plus dure qu’ici. Bernard : La dernière montée était un petit rappel de ça, oui. Ryan : La dernière montée? Bernard : La dernière montée ici était un petit avant-goût de Tremblant l’an passé. Lindsay : Oui, c’était abrupt. Ryan : J’aime ça par contre, comment ils nous font venir près du début/fin et nous font remonter. Bernard : Je ne suis pas surpris mais je suis d’accord. Ryan : On a regardé le plan du parcours avant donc je savais que ça s’en venait. Mais je ne savais pas à quelle hauteur ils allaient nous renvoyer. Bernard : Je suis d’accord je ne savais pas à quelle hauteur on allait remonter. Alors Lindsay, c’est quand la prochaine fois qu’on te verra sur une course a obstacles? Lindsay : Je serai à Toronto, aussi. Je serai… ou Ryan sera. Bernard : OK, donc je vais avoir besoin d’y aller aussi. Ryan : Oui je suppose. Lindsay : On se verra la bas! Bernard : Bon, merci beaucoup à vous. Lindsay : Merci! Ryan : Pas de problème 16m 3sec FIN ENTREVUE Bernard : C’est tout pour cet épisode, merci encore à mes invités qui ont été si généreux avec moi. Ce format spécial en anglais est quelques chose que nous referons quand l’occasion se présentera. Maintenant si ce n’est pas déjà le cas, sortez dehors et préparez-vous pour votre prochaine course.

16mins

22 Apr 2015